Mots familiers et argotiques

J’ajoute peu à peu les mots rencontrés et entendus dans les différents billets de ce blog, avec des exemples supplémentaires pour vous aider à mieux les utiliser. Ils font tous partie de notre langue ordinaire. Les mots les plus récemment ajoutés sont au début.

fastoche: facile
Tu sais faire ça, toi ?
Oui ! Fastoche ! / C’est fastoche !

un bidule / un truc / un machin: quelque chose, un objet.
C’est quoi ce bidule sur ton bureau ?
Il me faudrait un machin pointu pour réparer ça
.
Bidule / Monsieur machin / Madame truc: On peut aussi s’en servir quand on ne retrouve plus le nom de quelqu’un:
J’ai demandé à monsieur… monsieur bidule / monsieur truc / monsieur machin. Zut, j’ai oublié son nom !
Il faut que tu finisses ça avec machin… là, tu sais, ce gars qui est arrivé la semaine dernière.

nase (ou naze): nul, mauvais.
Ce film est complètement nase ! Ne va pas le voir !
Autre sens: fatigué
Je suis nase aujourd’hui. Je crois que je ne vais pas faire grand-chose !

pantouflard: c’est quelqu’un qui n’aime pas voyager et préfère rester tranquillement chez lui, sans changer d’habitudes.
Tu veux l’emmener faire le tour du monde ? Lui qui est pantouflard ? Il n’acceptera jamais !

merdique: mauvais, raté, nul, mal organisé. (Nul est familier. Merdique est plus vulgaire)
C’était vraiment une soirée merdique !

malin: intelligent. Ce terme a souvent un sens un peu péjoratif, comme dans les phrases suivantes:
– Pourquoi tu lui as dit ça ? C’est vraiment pas malin ! / C’est malin !
– Tu te crois malin ? Mais c’est n’importe quoi, ce que tu fais !
– Gros malin !

planquer: cacher
Mais où a-t-il planqué son porte-feuille, cet âne ?
Se planquer: se cacher.
Ils se sont planqués derrière une voiture.

merder: rater, ne pas réussir.
Il avait tout bien prévu. Mais son plan a merdé.

bidouiller: faire fonctionner quelque chose en bricolant.
La machine à laver ne marchait plus. Il m’a bidouillé un truc en attendant que je la fasse réparer.

taré: bête, idiot
Mais tu es complètement taré, mon pauvre !
Un vrai taré, celui-là !

branque: idiot, fou
C’est un branque, ce type !

déglinguer: casser, disloquer
Ils ont une vieille voiture toute déglinguée.

Enregistrement 8 – pour écouter les mots et les exemples qui suivent sacré: devant un nom, signifie très grand. Renforce ce nom.
Tu nous as fait une sacrée peur.
C’est un sacré menteur.
Tu as eu une sacrée chance.

kiffer quelque chose: aimer, avoir une passion pour quelque chose (argot)

branler : faire (argot, vulgaire et péjoratif)
Il ne branle rien.
Qu’est-ce que tu branles?

Un branleur: quelqu’un qui ne fait rien. (Argot et péjoratif aussi)

choper: attraper
J’ai chopé la crève.
Il s’est fait choper par les flics sur l’autoroute à 150 au lieu de 130.

la flotte: l’eau / la pluie
Tu peux me donner un peu de flotte ? J’ai bu toute ma gourde.
On a eu de la flotte pendant les vacances.

flotter: pleuvoir
Il n’a pas arrêté de flotter pendant tout le weekend.

pomper: tricher en copiant sur son voisin par exemple (quand on est élève)
Il a eu une bonne note parce qu’il a tout pompé sur son voisin et que le prof n’a rien vu !

le bordel: le désordre, le bazar (plutôt vulgaire)
C’est le bordel dans sa chambre ! Il ne range jamais rien.
C’est quoi ce bordel ?

une baffe: une gifle, une claque.
Son père lui mettait des baffes quand il était enfant.

le pognon: l’argent (argot)
Il n’y a que le pognon qui l’intéresse.

la gueule: le visage, la figure (argot, vulgaire)
Je lui ai foutu mon poing dans la gueule !
Il a une sale gueule, ce type !

une boîte: une entreprise, une société
Il travaille dans une boîte de pub à Paris.
Ma boîte a été rachetée par une société américaine.

déboussolé: perdu, qui ne sait plus quoi faire ou penser, qui a perdu ses repères.
Elle s’est sentie complètement déboussolée en arrivant dans ce pays dont elle ne parlait pas la langue du tout.
Cette nouvelle l’a complètement déboussolé. Il ne s’y attendait pas du tout.

un clébard: un chien
(On dit aussi un clebs, en prononçant le «  »s » à la fin.)

un machin: un truc, quelque chose.
C’est quoi ce machin-là ?

nickel: 1-très propre, impeccable. 2-parfait, très bien
Chez eux, c’est toujours nickel. Il faut dire qu’ils n’ont pas d’enfants.
Je viendrai pour le weekend de Pâques. ça te va ?
Oui, c’est nickel.

Enregistrement 7 – Pour écouter les mots et les exemples qui suivent:le pif: le nez (argot)

Flûte ! / Mince !/ Zut !: on utilise ces interjections quand on est déçu, ou quand quelque chose nous contrarie. (familier mais pas vulgaire)
Oh, flûte alors ! Il avait dit qu’il viendrait demain et il ne peut pas.
Mince ! J’ai perdu mes clés !
Zut ! J’ai complètement oublié de la rappeler.

pondre quelque chose: produire quelque chose
Qu’est-ce qu’ils vont encore nous pondre comme réforme ?
Cet écrivain pond un roman par an.

gonflant: casse-pieds, ennuyeux.
Ce type est vraiment gonflant ! Il raconte tout le temps la même chose.
Ce cours était vraiment gonflant !

une cuite: c’est l’état dans lequel on est quand on a trop bu et qu’on est complètement soûl.
Il a pris une cuite le jour où elle l’a quitté.

Enregistrement 6 – Pour écouter les mots et les exemples qui suivent: péter quelque chose: casser quelque chose
J’ai pété ma clé dans la serrure.

se gourer: se tromper
On s’est gouré de route.
Si tu crois que je vais accepter ça, tu te goures
!

un emmerdement : un ennui, un problème.
Il ne va pas très bien en ce moment. Il a des emmerdements au boulot.

une gamelle : une chute (On dit aussi un gadin.)
Il s’est pris une gamelle en vélo ! Il n’est pas beau à voir !

fêlé : fou
Il est complètement fêlé, celui-là !

bateau : banal, pas original. (familier). On l’emploie comme un adjectif (invariable)
C’est un sujet bateau.
Les journalistes posent souvent des questions bateau.

se démerder : se débrouiller, trouver une solution. (argot, pas très poli)
Il s’est bien démerdé, il a trouvé un boulot pour l’été.
Démerde-toi tout seul !

le boulot : le travail (familier)
Il aime beaucoup son nouveau boulot.
J’ai plein de boulot.

Au boulot !

un bouquin : un livre (familier)
bouquiner : lire (familier)

s’emmerder : s’ennuyer (argot, un peu vulgaire)
Je suis allé voir ce film et je me suis vraiment emmerdé.
On s’emmerde comme des rats morts ici !

Qu’est-ce qu’on s’emmerde ici ! Il n’y a vraiment rien à faire !

radin : un peu avare, qui n’aime pas dépenser son argent parce qu’il trouve toujours que c’est trop cher.
Quel radin, celui-là !

bousiller quelque chose : abîmer, casser quelque chose (familier)
Il a bousillé son téléphone en le faisant tomber par terre.
se bousiller la santé : nuire à sa propre santé
Il s’est bousillé la santé en travaillant avec des produits chimiques dangereux.

Enregistrement 5 – Pour écouter les mots et les exemples qui suivent:
se planter : se tromper
– Tu as réussi ton test de maths ?
– Non, je me suis complètement planté.
Je crois qu’on s’est planté de route. Regarde sur la carte.

bien foutu : qui est beau / belle physiquement. (argot)
Elle est super bien foutue, sa nouvelle copine !

chouette : super (familier)
Il a réussi son permis de conduire. C’est chouette.
Elle est chouette, cette maison.
Chouette ! Il m’a trouvé un appartement!

machin (au féminin, ça peut être machine) : pour remplacer le nom de quelqu’un (pas très respectueux)
Demande à madame… madame machin, là, je sais plus son nom !
Mon fils me dit : » Machin fait ci, machin fait ça ». Et en fait, ce n’est pas vrai.

des salades : des mensonges, des choses pas claires.
Il passe son temps à raconter des salades à ses parents.
Arrête avec tes salades !

la caboche : la tête
Il a une sacrée caboche ! (= Il est têtu.)

un frangin : un frère
une frangine : une soeur

un marmot : un enfant
Eh, les marmots ! Calmez-vous !

les pompes : les chaussures (argot)
Il s’est acheté des pompes super chères !

un gadin : une chute
C’est un bon skieur. Mais il s’est pris un sacré gadin sur une piste noire !

se débrouiller : réussir à faire quelque chose de pas évident, trouver une solution pour faire quelque chose.
Il se débrouille comme il peut avec son petit salaire.
Bravo ! Tu t’es débrouillé comme un chef pour trouver un appartement.

un bonhomme : un homme. C’est en général plutôt péjoratif.
Ce bonhomme, il me plaît pas du tout !
C’est un drôle de bonhomme.

On peut l’employer de façon affectueuse pour un petit garçon à condition de dire : un petit bonhomme.
Ce petit bonhomme se débrouille très bien!

Enregistrement 4 – Pour écouter les mots et les exemples qui suivent: le boxon : un très grand désordre. (argot)
C’est le boxon dans son appart !

baiser : avoir des rapports sexuels, faire l’amour. (plutôt vulgaire)
Tu crois qu’elle baise bien?

dégueulasse : dégoûtant (très familier)
C’est vraiment dégueulasse dans cette cantine!
On a eu un temps dégueulasse là-bas.
C’est dégueulasse ce que tu as dit !
(= c’est vraiment méchant)

pur jus : vrai, authentique.
Tu l’as entendu parler, avec son accent? C’est un Marseillais pur jus !

un mariolle : quelqu’un qui fait le malin, qui se vante de quelque chose. (familier)
Il passe son temps à faire le mariolle. Mais derrière, il n’y a rien!

foutu : terminé et raté / condamné (très familier)
On n’y arrivera pas. C’est foutu. Il vaut mieux renoncer.
Il a un cancer. Il est foutu.

la bouffe : la nourriture (argot)
La bouffe est vraiment dégueulasse dans cette cantine !
bouffer : manger (argot)
Tu bouffes trop !
A quelle heure on bouffe ?

la frime : c’est quand on cherche à attirer l’attention des autres et à les épater.
Il s’est acheté une super voiture mais c’est juste pour la frime.
frimer : chercher à se faire remarquer en voulant passer pour le meilleur, le plus intelligent, le plus malin, etc…
Il passe son temps à frimer. Il a vraiment besoin qu’on le regarde !
un frimeur / une frimeuse : quelq’un qui cherche sans cesse à attirer les regards des autres.
Tu l’as vu sur ses skis ? Quel frimeur, celui-là !

être scotché : être totalement captivé et fasciné par quelque chose (qu’on regarde, en général)
Il y avait un super documentaire hier à la télé. Je suis restée scotchée devant mon écran !
Quand il joue à ce jeu vidéo, il est complètement scotché.

sacrément : vraiment très (argot)
Elle est sacrément douée, cette petite !
J’ai eu sacrément peur.

bidon (adjectif) : faux (et plutôt nul)
Il m’a donné une excuse complètement bidon pour justifier son retard.

piges : années, ans (argot)
Il a bientôt 30 piges.

Enregistrement 3 – Pour écouter les mots et les exemples qui suivent: Le bide : le ventre (familier)
Je sais pas ce que j’ai, j’ai mal au bide !

un rancard : un rendez-vous (argot)
J’ai un rancard avec lui demain.

une meuf : une femme, une fille (argot – c’est du verlan)

le chouchou : le préféré
C’est le chouchou des profs parce qu’il est toujours sage.

être emmerdé: être embêté par quelque chose, avoir un souci, un problème. (très, très familier)
Je ne sais pas quoi décider. Je suis bien emmerdé !

patraque : pas très en forme, un peu malade. (familier)
Je suis un peu patraque ce matin. Je ne me sens pas très bien. Je ne sais pas si c’est quelque chose que j’ai mangé ou quoi.

un gueuleton : un très bon repas, en général copieux.
Ils sont très copains. Ils font régulièrement de bons gueuletons ensemble.

Bûcher : travailler avec acharnement. (familier)
Il ne veut pas venir. Il doit bûcher ses cours pour les examens de la semaine prochaine.

Un bûcheur / une bûcheuse : quelqu’un qui travaille beaucoup, avec ténacité et volonté.
C’est un gros bûcheur. Il devrait réussir.

Gueuler : crier (très familier)
Il s’énerve tout le temps! Il passe son temps à gueuler sur les joueurs!

Le bazar : le désordre
C’est vraiment le bazar dans sa chambre !
Ils ont fait le bazar samedi soir dans la rue.

un pote : un très bon copain, un vrai ami. (employé pour les garçons) (familier)
Il sort avec ses potes tous les weekends.

rigoler : rire / plaisanter
Ce film m’a vraiment fait rigoler. Il y a plein de dialogues marrants.
Je ne rigole pas. Je te jure que c’est la vérité.

déconner (très familier): dire ou faire n’importe quoi. (très familier)
Tu peux arrêter de déconner cinq minutes? Il faut qu’on parle sérieusement.

des fringues : des vêtements, des habits.
Elle dépense tout son fric dans des fringues.

La thune : l’argent (argot)
Désolé, mais j’ai pas une thune. Tu peux me payer le repas?

Enregistrement 2 – Pour écouter les mots et les exemples qui suivent: Une baraque : une maison (très familier)
Ils ont une grosse baraque au bord de la mer.

cucul : niais, pas très intelligent
Ce film est vraiment cucul. L’histoire est nulle.
Tu ne trouves pas que sa nouvelle copine est un peu cucul ?

dingue : fou / folle
Cet acteur est complètement dingue ! J’adore !
C’est complètement dingue, ce que tu me racontes ! ça s’est vraiment passé comme ça ?
Elle est dingue de lui.

le fric : l’argent
T’as pas un peu de fric à me passer ?
Ce type, il est juste intéressé par le fric.
  / Y a que le fric qui l’intéresse.
Y a pas que le fric dans la vie !

 Ben : Eh bien. On entend aussi « Bah« , Beh« .
Ben quoi ? Pourquoi tu me regardes comme ça ?
-Tu as fini ?
-Ben oui.
/ Ben non.

être vacciné : avoir l’habitude
Ce genre de remarque ne le touche même plus. Il est vacciné.

s’engueuler : se disputer
Ses parents n’arrêtent pas de s’engueuler.

nul : pas intéressant, qui n’a aucun intérêt.
C’est nul de dire des trucs pareil !
Ce film est vraiment nul.

Un petit boulot : un emploi précaire avec un petit salaire
Il ne vit que de petits boulots.
Il enchaîne petit boulot sur petit boulot.

une cochonnerie : une chose sale, ou mal faite, ou dangereuse.
Cette maladie, c’est une vraie cochonnerie.
Dans ce magasin, ils n’ont pas de bons produits. Ils nous vendent des cochonneries.

ringard : démodé
Ce chanteur est complètement ringard.

un bistro / un bistrot : un café

une clope : une cigarette
T’as pas une clope ?
Je vais acheter un paquet de clopes.

gonflé : une personne gonflée, c’est une personne qui a du culot, qui ose faire certaines choses sans se poser aucune question et qui va donc trop loin.
Il a présenté le travail que nous avons fait ensemble comme s’il avait tout fait tout seul ! Il est vraiment gonflé !

Vilain : pas gentil, pas sage. On l’emploie à propos d’un enfant ou pour parler à un enfant.
Arrête de faire le vilain !
C’est très vilain, ce que tu as fait.

le cinoche : le cinéma
On pourrait aller au cinoche ce soir.

Enregistrement 1 – Pour écouter les mots et les exemples qui suivent:un gosse : un enfant

La trouille : la peur
J’ai vraiment eu la trouille!
Il / ça m’a fichu la trouille.

un trouillard / une trouillarde: quelqu’un qui a la trouille
Mais quel trouillard, celui-là!

se cailler : avoir froid, se geler
On se caille dans cette maison!
Il y avait beaucoup de vent hier sur la plage. Je me suis caillé.

une tarte : une claque, une gifle
Il lui a mis une tarte.
Il lui a foutu une tarte. (très familier)

une bagnole : une voiture

moche : laid

la pagaille : le chaos.
Il y a grève des transports. C’est la pagaille dans le métro!

vachement : très / beaucoup
J’ai eu vachement peur !
Ils ont vachement plus d’argent que nous.

bosser : travailler
Il bosse tout le temps.
C’est un gros bosseur.

C’est une bosseuse.

un mec : un gars, un homme
Salut les mecs !

Putain de… ! : on utilise « putain » pour renforcer le mot qui suit. C’est très, très familier. A manipuler avec précaution.
C’est un putain de bon film !
Il a un putain d’accent du nord !

Plus poliment, mais familier quand même, on peut remplacer « putain de » par « sacré » :
C’est un sacré bon film. Il a un sacré  accent !

râler : se plaindre
Elle râle tout le temps. C’est une râleuse!
Arrête de râler !

des saloperies : des cochonneries. Quelque chose de très négatif.
Les pesticides, ce sont de vraies saloperies !

piquer quelque chose : voler
Je me suis fait piquer mon sac dans le métro.

s’embrouiller : se tromper, se perdre.
Je m’embrouille dans les conjugaisons. Ce n’est pas clair dans ma tête !
Il s’est embrouillé dans ses explications et on n’a rien compris !

Publicités

Trackbacks / Pingbacks

  1. 20 mots du quotidien en français familier - 13 juin 2016
%d blogueurs aiment cette page :