Expressions familières et argotiques

J’ajoute peu à peu les expressions rencontrées et entendues dans les différents billets de ce blog, avec des exemples supplémentaires pour vous aider à mieux les utiliser. Elles font toutes partie de notre langue ordinaire. Les expressions les plus récemment ajoutées sont au début.

Sitôt dit, sitôt fait: on utilise cette expression pour exprimer l’idée qu’entre un projet et sa réalisation, il a fallu très peu de temps.
Je lui ai demandé s’il pouvait m’indiquer un bon hôtel à Paris. Sitôt dit, sitôt fait ! Il m’a renvoyé plusieurs bonnes adresses le jour même.

Avoir la flemme (de faire quelque chose): être trop paresseux pour faire quelque chose à un moment donné, ne rien avoir envie de faire. (familier)
– On va au ciné ce soir ?
– Oh non, j’ai la flemme ! On verra demain.

Un flemmard / une flemmarde: quelqu’un qui est paresseux

ça craint: c’est dangereux.
Il y a des gens qui disent qu’il ne faut pas se balader dans ce quartier parce que ça craint. Mais bon, moi, je n’ai jamais rien remarqué…

Enregistrement 10 – pour écouter les expressions qui suivent: Lâcher les baskets (à quelqu’un): laisser quelqu’un tranquille.
Lâche-moi les baskets deux secondes !

être mal barré: 1. pour une personne: aller à l’échec. Cette personne va avoir des ennuis, des difficultés dans ce qu’elle a entrepris. 2. pour une situation: la situation est mal engagée, ça s’annonce mal. Le résultat ne sera pas bon. (L’image vient de celle d’un bateau dont on tient la barre correctement ou pas.)
Il s’est disputé plusieurs fois avec son chef. A mon avis, il est mal barré !
Elle a oublié son CV. Elle est arrivée en retard à l’entretien. A mon avis, c’est mal barré.

le même son de cloche: la même opinion, la même vision d’une situation.
Si tu poses la question sur ce qui s’est passé aux élèves et au prof, ce n’est pas le même son de cloche.

ne pas lâcher le morceau: ne pas se résigner, aller jusqu’au bout avec détermination.
Accroche-toi ! Il ne faut pas lâcher le morceau. Tu vas y arriver.
S’il croit que je vais lâcher le morceau comme ça, il se trompe !

Mettre quelqu’un en boîte: se moquer de quelqu’un
– Elle l’a mis en boîte quand il a dit qu’il était sportif.
– Il s’est fait mettre en boîte à propos de ses talents de cuisinier, qui se limitent en fait à la cuisson des pâtes !

Passer un savon à quelqu’un: le disputer, le réprimander.
Etienne avait oublié de poster une lettre importante. Son père lui a passé un de ces savons !

Enregistrement 9 – Pour écouter les expressions qui suiventc’est pas ça: ça ne va pas vraiment.
– Et ta santé ? Comment ça va ?
– Bof, c’est pas ça. / C’est pas vraiment ça.

se faire à quelque chose: s’habituer à quelque chose
– Pas trop dur de travailler la nuit ?
– ça va. Je m’y suis fait.

poser une colle à quelqu’un: lui poser une question à laquelle il ne sait pas du tout répondre.
Le premier vainqueur du Tour de France ? Alors là, tu me poses une colle ! Faut que je cherche.

foutre quelqu’un par terre: faire tomber quelqu’un

péter un câble: s’énerver complètement et avoir une réaction exagérée et inattendue. (C’est comme péter un plomb / péter les plombs)
Quand je lui ai annoncé la nouvelle, il a pété un câble.
Si ça continue comme ça, je crois que je vais péter un câble !

ça peut rapporter gros: on peut gagner beaucoup d’argent.
« Le loto, c’est facile, c’est pas cher et ça peut rapporter gros. » (slogan du Loto)

être plein aux as: être très riche
Les clients qui descendent dans cet hôtel sont pleins aux as.

Enregistrement 8 – pour écouter les expressions qui suivent:Résultat: donc
Il n’a pas réservé son billet de train assez tôt. Résultat, il n’y a plus de places pour ce weekend-là.

être largué: ne pas suivre du tout, ne rien comprendre (dans les études)
Il est complètement largué en maths. Il faudrait qu’il prenne des cours particuliers.

vider son sac: dire ce qu’on pense vraiment et qu’on avait gardé pour soi jusque-là. (familier)
Il ne disait jamais rien au travail. Et puis un jour, il a vidé son sac: il a dit tout ce qu’il pensait de ses collègues.

être à côté de la plaque: ne rien comprendre, surtout parce qu’on n’est pas au courant de la situation. Se tromper complètement.
Je lui ai parlé des problèmes de son fils. Mais elle est complètement à côté de la plaque et ne veut pas voir la réalité.

Enregistrement 7 – Pour écouter les expressions qui suivent: ne pas pouvoir en placer une: ne pas pouvoir dire ce qu’on a à dire à cause d’une personne trop bavarde, qui monopolise la parole.
Il parle tout le temps ! Avec lui, tu ne peux pas en placer une.

en avoir sa claque: en avoir vraiment assez.
Il y a tout le temps du bruit là où j’habite. J’en ai ma claque !

couper la chique à quelqu’un: dire ou faire quelque chose qui fait que la personne ne trouve plus rien à dire ensuite.
Je lui ai parlé de ses mauvais résultats. ça lui a coupé la chique !

faire marrer quelqu’un: faire rire quelqu’un
Tu me fais marrer quand tu parles comme ça!
Il passe son temps à essayer de faire marrer ses copains en classe.

ça m’a fichu les jetons: ça m’a fait très peur. On dit aussi: foutre les jetons. (un peu plus familier encore)
Franchement, des histoires comme ça, ça fiche / fout les jetons.
avoir les jetons: avoir très peur.

Faut voir : expression qui exprime les doutes qu’on a par rapport à une situation, une décision.
-J’ai trouvé une annonce très intéressante pour une voiture d’occasion. Regarde, qu’est-ce que tu en penses?
-Oui, elle a l’air pas mal comme ça. Mais faut voir.

Enregistrement 6 – Pour écouter les expressions qui suivent: se faire arnaquer : être victime de quelqu’un, notamment quand il y a une transaction. C’est comme « se faire rouler ».
Je vais peut-être acheter cette télé d’occasion sur internet. J’espère que je ne vais pas me faire arnaquer.
une arnaque : c’est quand il y a tromperie, escroquerie.
Ils font une offre incroyable sur leur site. Mais c’est de l’arnaque !
C’est une vraie arnaque.

se faire un ciné : aller voir un film au cinéma.
se faire un resto : aller au restaurant.
On pourrait se faire un ciné et ensuite un petit resto. Qu’est-ce que tu en dis ?

par dessus le marché : en plus / de plus (Cette expression exprime une certaine irritation)
Il n’avait pas fait ses exercices. Et par dessus le marché, il a été impoli avec la prof quand elle s’est fâchée.

avoir un petit creux : avoir faim
Je n’ai pas eu le temps de déjeuner ce midi. J’ai un petit creux, là.

avoir la cote : être apprécié
Les voitures qui consomment peu ont la cote.
Tu as la cote avec tes élèves !

Le courant ne passe pas : c’est une situation dans laquelle les gens ne s’entendent pas vraiment.
Je ne sais pas pourquoi mais avec ce groupe d’élèves, le courant ne passe pas.
Le courant ne passe pas entre eux.

Enregistrement 5 – Pour écouter les expressions qui suivent: Comment ça se fait ? : Pourquoi ? / Pour quelle raison ?
Il n’a pas téléphoné comme il l’avait promis. Je ne sais pas comment ça se fait.
Comment ça se fait que tu aies oublié de terminer ce travail ?

C’est pas gagné : le résultat n’est pas assuré, il va falloir se battre.
Il m’a promis de ne plus tout faire à la dernière minute. Mais c’est pas gagné !

C’est la totale ! : ça ne peut pas être pire.
Il a perdu ses clés. Il a oublié de payer les impôts. Il s’est disputé avec sa mère. Et maintenant, il m’annonce qu’il a cassé la voiture ! C’est la totale!

ça va pas ! / ça va pas, non ! : tu es complètement idiot. Ce que tu dis, penses, fais est complètement stupide.

C’est pas sorcier : c’est simple – Ce n’est pas bien difficile. (familier)
Mais pourquoi tu as raté ton test? C’était pas sorcier quand même !

C’est la zone = c’est un un endroit nul, peu attirant, où il n’y a rien de bien. (La zone, c’est au départ un quartier défavorisé d’une grande ville.)
Je veux pas aller habiter là-bas. C’est trop la zone.

Lâche-moi la grappe ! : Laisse-moi tranquille. (très, très familier)

C’est son truc : c’est quelque chose qu’il / elle aime vraiment faire et qu’il /elle fait bien.
Le dessin, c’est vraiment son truc. Il y passe des heures.
Les randonnées avec un sac sur le dos, c’est pas trop mon truc !

C’est chasse gardée. / Chasse gardée ! : c’est réservé à quelqu’un, qui défend ses prérogatives et ses avantages.
Il ne veut pas que je m’occupe des clients étrangers. C’est chasse gardée !

arrondir les / ses fins de mois : travailler un peu plus et gagner un peu plus d’argent, ce qui aide à attendre que la paye suivante arrive.
Il fait des petits travaux de jardinage dans le quartier pour arrondir ses fins de mois.

ça roule pour moi ! : tout va parfaitement bien.

Enregistrement 4 – Pour écouter les expressions qui suivent: C’est parti ! : on commence, on y va, c’est le début.
Tu as compris comment manoeuvrer ton bateau ? Oui ? Alors c’est parti !

être à la bourre : être en retard
Je te rappelle tout à l’heure. Là je suis à la bourre.

avoir la rage : être en colère, révolté
Ils ne lui ont pas donné ce boulot. Il a la rage.

Tu parles ! :
Il m’avait dit qu’il m’aiderait. Tu parles ! (= Il ne m’aide absolument pas.)

N’importe quoi ! : on dit ça pour critiquer ce que quelqu’un a fait ou a dit.
Il a donné un coup de pied dans la porte parce qu’il était énervé. N’importe quoi !
Tu as entendu les mesures annoncées par le gouvernement? C’est du grand n’importe quoi !

faire gaffe : faire attention (familier)
Fais gaffe ! Tu vas tout casser !
J’ai pas fait gaffe en reculant et j’ai abîmé ma voiture.

un beau gosse : un beau jeune homme
Il a un succès fou auprès des filles! Il est vraiment beau gosse!
C’est un beau gosse!

Ne pas faire dans la dentelle : dire crûment, avec vulgarité ce qu’on a à dire. Ne pas chercher à être raffiné.
Dans ce film, il y a des dialogues assez osés. lls n’ont pas fait dans la dentelle !
Cet humoriste ne fait pas dans la dentelle en général !

Demander la lune : vouloir l’impossible.
Souvent employé à la forme négative : avoir des souhaits tout à fait réalistes.
Je te demande juste de travailler régulièrement. Je ne demande pas la lune quand même !

Ce n’est pas la porte à côté / C’est pas la porte à côté : c’est loin.
Paris, c’est pas la porte à côté. Heureusement qu’il y a le TGV !

Se faire (toute) une montagne de quelque chose : s’angoisser par avance et imaginer qu’on ne va jamais y arriver.
Il se fait toute une montagne de son déménagement. Mais franchement, il n’a pas grand-chose à déménager ! Ce sera vite fait.
Elle doit partir travailler aux Etats-Unis. Mais tu sais comment elle est, elle s’en fait une montagne alors que je suis sûre que ça va bien se passer.

Enregistrement 3 – Pour écouter les expressions qui suivent: (Il) faut bien le dire : il faut bien l’admettre.
Pas facile de vivre avec juste le RMI, faut bien le dire.

Prendre un coup de vieux : vieillir d’un coup.
Donner un coup de vieux à quelqu’un : faire vieillir quelqu’un rapidement
Il a pris un coup de vieux depuis son accident.
Son départ à la retraite lui a donné un coup de vieux.

se la péter : être très prétentieux. (argot) On dit aussi : se la jouer. (familier)
Depuis qu’il a eu un petit rôle dans une série télé, il se la pète !
Arrête de te la péter ! Tu as encore des tas de progrès à faire, si tu veux mon avis.

…et des poussières : et un peu plus
ça m’a coûté cent euros et des poussières.

ça ne vaut pas le coup : ça ne vaut pas la peine.
Aller là-bas juste pour deux jours, ça ne vaut pas le coup.

ça ne colle pas : ce n’est pas logique.
Il y a quelque chose qui ne colle pas dans son histoire. Je ne comprends pas bien.

Envoyer quelqu’un sur les roses: dire non à quelqu’un de façon abrupte.
Quand je lui ai demandé de me prêter un peu d’argent, il m’a envoyé sur les roses.
J’ai posé une question sur sa nouvelle copine et il m’a envoyée sur les roses.

Un point c’est tout : ce n’est pas la peine de discuter.
Tu fais ça, un point c’est tout.

C’est pas de refus : je veux bien.
– Tu veux boire quelque chose ?
– Ah, c’est pas de refus! Je suis mort de soif !

Se faire un peu de sous / se faire des sous : gagner un peu d’argent / de l’argent
Je travaille l’été pour me faire un peu de sous / pour me faire des sous.

Enregistrement 2 – Pour écouter les expressions qui suivent : Histoire de faire quelque chose : pour faire quelque chose
Il a dit ça, histoire de rire. Il ne le pensait pas vraiment.

Travailler comme un malade : travailler énormément
Il travaille comme un malade pour réussir ses examens.
Ils nous font travailler comme des malades.

Remettre ça : recommencer
Ce petit dîner tous ensemble, c’était sympa ! Quand est-ce qu’on remet ça ?

faire des chichis : faire des manières, agir et parler avec affectation, sans simplicité, sans naturel.
Elle est agaçante, cette fille ! Elle fait des chichis.
Arrête de faire des chichis ! La situation est assez compliquée comme ça.

ça me fait flipper : ça me déprime.
Quand je vois ce qui se passe, ça me fait flipper.
Arrête de flipper ! Tout va bien !

En quatrième vitesse: très vite, à toute allure.
J’ai dû terminer ce travail en quatrième vitesse pour pouvoir le rendre à temps.

C’est pas terrible : pas très bien, pas très bon.
Qu’est-ce que tu penses de son travail ? Bof, c’est pas terrible.
Et ce film, c’était bien ? Non, c’était pas terrible.

Envoyer balader quelqu’un / envoyer promener quelqu’un : se débarrasser de quelqu’un plutôt abruptement. Rabrouer quelqu’un.
Quand je lui ai posé cette question, il m’a envoyé(e) balader. Pas très sympa ni poli !
Quand sa mère l’interroge sur ses copines, il l’envoie balader.

Péter les plombs : s’énerver, perdre totalement patience et faire quelque chose de totalement fou.
Je ne sais pas pourquoi il a dit ça. Il a pété les plombs !

ça m’a halluciné(e) : ça m’a complètement surpris(e).

Enregistrement 1 – Pour écouter les expressions qui suivent: Pousser le bouchon un peu loin : exagérer
Il a poussé le bouchon un peu loin cette fois.
C’est pousser le bouchon un peu loin.

Se faire rouler : se faire avoir. Etre trompé par quelque chose ou quelqu’un
Je me suis bien fait avoir ! Je me suis fait rouler !

En baver: souffrir à cause de quelque chose, faire quelque chose qui est difficile.
J’en ai bavé. Mais maintenant, ça va mieux.
Ils lui en ont fait baver.

En avoir marre ( de quelque chose ou quelqu’un /de faire quelque chose ) : en avoir assez de…
J’en ai marre.
J’en ai vraiment / un peu marre ( de lui, d’elle, de tout ça. )
Y en marre !
( = ça suffit )

En avoir ras-le-bol : en avoir assez de quelque chose.
Ras le bol !
Ils en ont ras le bol de la situation.

Il y a un ras le bol général dans la population.

J’en ai rien à faire : ça m’est complètement égal.
J’en ai rien à foutre : même signification mais vraiment pas poli !
Je m’en fous : même signification (très familier et un peu agressif)
Je m’en contrefous : même signification

Foutre la paix à quelqu’un : laisser quelqu’un tranquille. (pas poli du tout)
Fous-moi la paix ! / Foutez-lui la paix !

S’éclater : prendre beaucoup de plaisir à faire quelque chose.
C’était un super weekend. On s’est éclaté !
Il s’éclate au tennis.

C’est le pompon ! : on dit aussi « C’est le bouquet ! » = c’est le comble, le summum. (C’est très ironique.)
Il a déjà fait toutes sortes de bêtises dans sa vie. Mais là, c’est le pompon !

J’en reviens pas : Je n’arrive pas à y croire. C’est la suprise totale.
Il a pensé à mon anniversaire! Alors là, j’en reviens pas !

%d blogueurs aiment cette page :