Sans-gêne

Sans-gêne

Illustration de ce dont il était question dans un billet précédent il n’y a pas longtemps ! Marseille la belle… et ses mauvais côtés, hélas.

Pourquoi s’embêter à plier ce carton ?
Pourquoi se compliquer la vie à le déposer dans une poubelle, je vous le demande ! Il y aura bien quelqu’un pour le faire.

« Vous comprenez, nous, on est pressé, on n’a pas que ça à faire.
Et puis, on s’en fout !
Et puis, on vous emmerde ! »
Le monde est simple.

On appelle ça du sans-gêne. Ou comme on dit maintenant, des incivilités.
C’est agaçant, quand même ! Même sur un parking de supermarché.
Et je me dis que le petit gars ou la petite fille qui va s’asseoir dans ce siège-auto n’est pas à très bonne école.

Côté français: sans-gêne est un nom mais aussi un adjectif invariable.
– Leur sans-gêne me dépasse !
– Ils sont vraiment sans-gêne !
– Ce gars, c’est un sans-gêne.
– Mais quel sans-gêne !

Publicités

Étiquettes :

2 responses to “Sans-gêne”

  1. MELewis says :

    Malheureusement, il n’y a pas qu’à Marseille… Je crois que le ‘sans gêne’ est une condition française !

    J'aime

  2. Monsoonfamily says :

    A Marseille, c’est tout de même les Jeux Olympiques! Il faut l’avoir vécu au quotidien pour comprendre l’Ampleur du problème.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :