Eté comme hiver

Baignade par tous les temps

Même quand on habite Marseille, c’est la saison où on oublie un peu que la plage n’est pas loin. La mer s’est refroidie, les maîtres-nageurs sont partis, le parfum des produits solaires s’est dissipé sur le sable qui semble moins accueillant. Pourtant, comme dans beaucoup d’autres endroits en bord de mer, il y a des gens – souvent pas si jeunes que ça – qui continuent à se baigner ! Pas longtemps, mais chaque jour, été comme hiver. Comme un rituel qui paraît leur faire du bien, mi-défi, mi-plaisir répété avec régularité, sous l’oeil des frileux qui passent par là en se disant que ce n’est vraiment plus de saison. Voici un écho de ces baigneurs acharnés, cette fois-ci sur la côte basque, entendus il y a quelques jours à la radio. Ils avaient l’air en pleine forme !


Eté comme hiver

Transcription :
– Ça s’appelle comment, cet endroit (1)?
– Ici, nous sommes au Port Vieux à Biarritz.
– Bonjour à tous et bienvenue au Port Vieux à Biarritz, où il fait très beau (2) et… Mais vous vous baignez toute l’année ?
– Toute l’année, tout à fait (3).
– En plein hiver (4) aussi ?
– En plein hiver. C’est le but de notre association.
– Le but, c’est de se baigner, quelle que soit la température de l’eau ?
– Exactement. C’est… C’est ce qu’on aime.
– Et alors, elle est à combien (5), la mer, l’hiver, quand vous vous baignez ?
– Eh bah ça peut aller jusqu’à 10°, 8 °. Voilà.
– Vous restez combien de temps dans l’eau ?
– Oh, à peu près dix-quinze minutes.
– Et vous avez un site, Les Ours Blancs ?
– Oui, il y a un site, Les Ours Blancs, vous pouvez le trouver sur internet. Vous faites (6) Les Ours Blancs, Biarritz, et vous verrez, on a un site internet, avec toutes les informations (7).
– Et pourquoi Les Ours Blancs ? Vous avez pas des têtes d’ours !
– Peut-être, mais les ours se baignent l’hiver, c’est pour ça, hein, dans l’eau très froide, et c’est ce que… ce que nous faisons.
– En tout cas, ça conserve (8), hein ! Vous êtes en forme olympique !
– On est tous comme ça ! On est tous comme ça. Ça conserve, en effet.
– Et vous êtes combien d’ours blancs ?
– Cent cinquante. On est une association de 150 personnes (9).
– Et ça… Elle a quel âge, cette association ?
– Elle a… Elle va avoir… Elle a, cette année, 85 ans.
– Bah vous les faites pas (10), dites-donc (11) !
– Bah oui, que voulez-vous (12), ça conserve !
– Ah oui !
– Venir nager avec une bande de fondus (13) tous les jours, quoi, c’est ça le but, hein, pendant… pendant quarante-cinq minutes, une heure, selon le… la température de l’eau.
– Le 1er janvier, c’est… Le plaisir est le même ?
– Ah bah même mieux ! On se caille (14), il doit y avoir un petit côté maso (15) là-dedans, quelque part (16). Mais non, non, il y a… il y a rien d’héroïque à ça. C’est ce que je répète souvent. Si on le fait tous les jours, il y a aucun problème, quoi. Voilà. Bien moins difficile que d’aller se foutre (16) dans… Remplir sa baignoire d’eau froide et à se mettre dedans. Ça, j’en (17) serais incapable !

Quelques détails :
1. Cet endroit : écoutez la prononciation de Cet. Il dit : « C’t’endroit », au lieu de bien prononcer toutes les syllabes. Dans le sud de la France, on dit bien : Cet endroit. On fait la même chose au féminin : Cette plage, cette dame, cette association.
2. Il fait très beau : Biarritz est presque à la frontière avec l’Espagne, sur la côte atlantique. Il y fait souvent très doux en hiver.
3. Tout à fait : c’est ce qu’on dit pour montrer qu’on est complètement d’accord avec ce qui vient d’être dit.
4. En plein hiver : en plein milieu de l’hiver, au cœur de l’hiver. On le dit aussi à propos de l’été : En plein été. Mais très rarement à propos de l’automne, et jamais à propos du printemps ! (sans doute parce qu’il ne s’agit pas des extrêmes. Et pour le printemps, parce que ça ne sonnerait pas bien!)
5. elle est à combien ? : c’est la question qu’on pose pour avoir la température de l’eau. A combien est l’eau / la mer ? Si c’est pour connaître la témpérature (de l’air), on demande : Combien fait-il ? (Ou plus oralement : Il fait combien ? )
6. Vous faites… : à propos d’internet, on peut dire aussi : Vous tapez
7. les informations : contrairement à l’anglais, ce mot peut s’utiliser au pluriel. On pourrait dire aussi : les renseignements.
8. Ça conserve : cela signifie que ça aide à rester jeune, que la personne ne fait pas son âge, paraît plus jeune. On utilise aussi le participe passé : Il / elle est bien conservé(e).
9. 150 personnes : avec un nombre, on ne peut pas utiliser le mot gens.
10. Vous ne les faites pas : vous ne paraissez pas avoir cet âge-là, vous paraissez plus jeune. On dit : Il a 70 ans mais il ne les fait pas.
11. Dites-donc : C’est une exclamation pour exprimer sa surprise et mettre en valeur ce qu’on vient de dire. Si on tutoie la personne, on dit : dis-donc. Par exemple: Tu as beaucoup de courage, dis-donc !
12. Que voulez-vous : ce n’est pas une vraie question, c’est simplement une expression qui signifie à peu près : Oui, c’est vrai. / Vous avez raison, c’est comme ça. On peut l’utiliser avec quelqu’un qu’on tutoie : Que veux-tu.
13. Un fondu : un vrai passionné. Ce terme d’argot s’emploie à propos de quelqu’un qui est fou d’une activité.
14. Se cailler : se geler, avoir très froid. (argot)
15. maso : c’est l’abréviation de masochiste, qui signifie qu’on fait quelque chose volontairement alors que ça nous souffrir. (familier)
16. quelque part : ici, ce mot n’a pas son spatial mais signifie : en quelque sorte, d’une certaine manière.
17. Se foutre : se mettre (très familier et oral).
18. J’en serais incapable : en remplace « de se mettre dans une baignoire pleine d’eau froide ». On l’emploie car l’expression être incapable est suivie de « de ».

Je vous ai enregistré les deux façons de prononcer cet / cette :


La prononciation de Cet ou Cette

cet endroit : J’aime bien cet endroit.
cet hôtel : On est bien dans cet hôtel.
cet acteur: J’adore cet acteur.
cet appareil photo : Tu l’as payé combien, cet appareil photo ?
cet après-midi : Tu es là cet après-midi ?

cette année : C’est quoi tes projets cette année ?
cette semaine : Je vais à Paris cette semaine.
cette fille : Tu la connais, cette fille ?
cette femme : On pourrait demander à cette femme.
cette association: J’ai jamais entendu parler de cette association.
cette émission : J’écoute souvent cette émission.

Et pour écouter en entier ce reportage à la radio, c’est ici.

Publicités

Étiquettes : , ,

4 responses to “Eté comme hiver”

  1. Svetlana says :

    Bonjour Anne, contrairement à Marseille ou à Biarritz nous avons de la neige dès le 16 octobre cette année-la. Donc, l’hiver sera très long à l’Oural. En plein hiver le 20 janvier plusieures personnes plongent dans l’eau glaciale en faisant le signe de la croix. C’est l’Epiphanie ortodoxe. Il y a encore des gens qui s’appellent « morses ». Ils aiment se baigner en plein air en hiver même s’il ferait moins 20°. Ils paraissent plus jeunes et sportifs. Les autres les regardent se baigner d’avoir mis leurs habits chauds. A bientôt

    J'aime

  2. Anne says :

    Bonjour Svetlana, alors, déjà sous la neige ? Votre hiver est bien plus rude qu’ici, c’est sûr. Je suppose que tu aimes la neige ! En France, il y a aussi des gens qui se baignent dans la mer mais le 1er janvier, pour célébrer le début de la nouvelle année. Mais il ne fait pas -20° ! (ni les autres jours de l’année.)
    Quelques détails pour ton français:
    – cette année. Si tu dis cette année-là, on comprend que tu parles d’une autre année, pas 2014.
    – plusieurs (pas de « e »)Et on peut dire tout simplement: Des gens plongent…
    – orthodoxe, avec un « h »
    – même s’il fait… (au présent de l’indicatif)
    – dans la dernière phrase, je pense que tu veux dire quelque chose comme ça: Les autres les regardent se baigner bien au chaud dans leurs habits.
    A bientôt.

    J'aime

  3. Svetlana says :

    Bonjour Anne, merci de me corriger régulièrement. La neige hors de saison c’est très fatigant. Ce n’est pas très bien de regarder tout en blanc et noir pendant six mois. Je manque des feuilles en couleurs, de beaux paysages, des impressions d’automnes. Je regarde tes photos et je me dis: que s’est beau! Mais j’aime la neige bien sûr et quand même. Nous allons à Abzakovo (c’est à 300km de Cheliabinsk) pour admirer la belle nature et faire du ski à perdre haleine. Enfin en hiver j’attend l’été oui, j’aime la neige. Et toi? A bientôt.

    J'aime

  4. Anne says :

    Bonjour Svetlana, oui, ça doit être une autre vie d’avoir de la neige une très grande partie de l’année. Pour moi, ça a toujours été pendant de courtes périodes. (Mais bien sûr les gens en France qui vivent dans les Alpes ou les Pyrénées par exemple savent ce que c’est d’avoir de la neige pendant l’hiver.) Oui, j’aime la neige. (Mais une fois qu’elle est tombée et qu’il y a du soleil ! Je sais, je triche !) Le froid ne me gêne pas trop mais c’est vrai que c’est plus compliqué dans la vie quotidienne. C’est intéressant ce que tu dis sur les paysages en noir et blanc ! Dans la BD dont j’ai parlé récemment, La Lune est blanche, les deux auteurs parlent aussi de ça, notamment celui qui est photographe.

    Ton français:
    – hors de saison: on dit « hors saison ».
    – je manque des feuilles: On dit dans l’autre sens en français: Les feuilles me manquent. (Et je dirais plutôt: Les feuilles et leurs couleurs me manquent.) Les beaux paysages me manquent.
    -Que c’est beau, avec C’est, pas s’est.
    – bien sûr et quand même: on dit plutôt: J’aime quand même la neige bien sûr. / Bien sûr, j’aime quand même la neige.
    – admirer la belle nature => admirer la nature / admirer la beauté de la nature.
    -j’attends (avec un S). Je sais que tu le sais et que c’est juste une faute de frappe.
    A bientôt. Ne prends pas froid !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :