Bleu blanc rouge

Bleu blanc rouge

Bleu, blanc, rouge, dans cet ordre, ce sont les couleurs du drapeau français. Donc j’ai des tasses très patriotiques ! Fête Nationale oblige ! Nous sommes le 14 juillet.

Le 14 juillet :
– c’est la date de la prise de la Bastille, pendant la Révolution Française. Tous les petits Français connaissent cette histoire, de façon plus ou moins caricaturale. Cela fait partie de notre mythologie: symbole de la fin de la monarchie absolue et de l’arbitraire royal, pour simplifier.
– c’est un des jours fériés en France. On dit juste « Le 14 juillet ». (Au passage, je n’ai jamais bien compris pourquoi les Américains l’appellent « Bastille Day ». Ils pourraient dire The 14th of July, comme nous disons Le 4 juillet en parlant de leur Fête Nationale.)
– Pour un certain nombre de Français, cette date coïncide avec le début de leurs vacances d’été, pour une durée variable, deux ou trois semaines en général. En fait, maintenant, les vacances ne sont plus aussi homogènes qu’il y a quelques années où en gros, elles s’étalaient du 14 juillet au 15 août. Désormais, c’est plus variable et plus fractionné.
– Cette année, comme c’est un lundi, ça tombe bien ! Les weekends prolongés sont appréciés par ceux qui ne sont pas encore ou plus en vacances.
– C’est une journée marquée par des défilés militaires dans certaines villes et à Paris sur les Champs Elysées. (Je n’y suis jamais allée.)
– C’est le jour où sont tirés des centaines de feux d’artifice dans tout le pays. (Dans certaines communes, le feu d’artifice du 14 juillet est tiré dans la nuit du 13 au 14 !)
– Et dans beaucoup de villes et villages, il y a ensuite un bal dans la rue. On dit toujours « le Bal du 14 juillet », comme autrefois, alors qu’il n’y a plus beaucoup de bals par ailleurs.

Et pour ceux qui auraient envie, voici un enregistrement où je vous parle un peu plus de cette fête : (Mais toute seule, alors c’est peut-être un peu plus ennuyeux !)

Le 14 juillet

Transcription :
Alors, le 14 juillet, donc, c’est la Fête Nationale en France, et après les défilés et les commémorations de la journée, le soir, bah il y a donc le feu d’artifice, le feu d’artifice du 14 juillet et ça fait vraiment partie des traditions françaises. Ils sont tirés partout en France, dans toutes les communes, à des horaires variables parce que en fait, il faut qu’il fasse nuit.
Donc par exemple, à Marseille, il est.. Il démarre à 10 heures et demie le soir, alors que dans des villes plus au nord et plus à l’ouest, ça peut être un peu plus tard, puisque la nuit tombe un peu plus tard plus on est à l’ouest et plus on est au nord en fait. Donc il y a une différence de luminosité. Voilà. Et c’est vraiment un spectacle populaire, familial, gratuit, et… bah les… oui, les familles y vont ensemble, enfin avec les enfants et ça fait partie de ces moments un peu… enfin, où tout le monde se retrouve en fait. Voilà. Et ça peut être un spectacle plus ou moins long selon le budget de la commune, parce que évidemment, les feux d’artifice, ça coûte un peu cher ! Et surtout maintenant, bon, il y a des vraies mises en scène, avec des illuminations incroyables, des… de la musique… enfin, c’est… On appelle ça maintenant même des spectacles pyrotechniques. Voilà, on est loin de l’artisanat des petits feux d’artifice d’avant. Et bah justement, il y a une polémique à Marseille, parce que d’après ce que j’ai vu, là, dans la presse, c’est un feu d’artifice là aujourd’hui qui va coûter 550 000 euros. Et bah vous savez sûrement que Marseille est une ville pauvre, très endettée. Et donc il y a des gens qui critiquent en disant que c’est pas possible de dépenser autant d’argent pour à peu près une demi-heure de spectacle – à Marseille, ça dure une demi-heure. Voilà, et donc évidemment, ça coûte très, très cher. Bon, après ça, il y a des… des gens qui disent que, en même temps, c’est un spectacle accessible à tous, et que ça fait partie de ce qui crée des liens entre les gens, enfin voilà, mais bon, voilà, ça coûte quand même très cher. Et à Paris, c’est pareil, ça coûte aussi très cher. Bon, Paris a davantage de moyens évidemment. En tout cas, c’est pareil, c’est un énorme spectacle à Paris puisque c’est tiré près de la Tour Eiffel, et ça attire beaucoup de touristes, et puis plein de Parisiens et de Franciliens. Donc là, c’est un énorme, énorme spectacle. Et… bah à Marseille, ce qui est très beau, c’est que ça… c’est tiré… enfin, c’est tiré sur le Vieux Port. Donc c’est quand même un cadre très, très beau et très bien mis en valeur par le… par le feu d’artifice. La seule chose qui nous a toujours étonnés, c’est quelque chose qu’on connaissait pas avant d’arriver ici : c’est le fait qu’il y a des tas de gens, des gamins, des ados, qui ont des pétards, des feux d’artifice eux-mêmes, et qui les lancent un peu partout dans la foule… Enfin bon bref, il faut être un peu vigilant, il faut faire attention parce que c’est un peu… Ouais, c’est pas très tranquille, surtout après le feu d’artifice lui-même, quoi, quand… quand il est terminé, là, ça se déchaîne un peu sur les trottoirs et… voilà ! Et ça, c’est quelque chose qu’on ne connaissait pas du tout ailleurs. Moi, j’avais vu ça en Suisse, oui, oui, en Suisse ! Et donc bon, Marseille, c’est… a vraiment cette réputation, quoi, de… d’avoir tous ces pétards après le feu d’artifice ou avant. Et en fait, c’est interdit et règlementé parce que bon, c’est dangereux et tous les ans – un peu partout en France d’ailleurs ça se fait un peu maintenant – il y a des accidents, des jeunes qui se… oui, qui se font brûler par ces pétards en les déclenchant ou alors, des gens qui les reçoivent. Ça leur retombe dessus ou ça leur explose dans les jambes. Enfin, voilà. C’est… c’est marginal mais bon, c’est un peu un truc… Enfin, moi, quand j’étais enfant, il y avait pas du tout ça et c’est vrai que parfois, il faut être un peu attentif à ce qui se passe autour. Voilà.
Et sinon, donc après le feu d’artifice, en fait, il y a les bals du 14 juillet, les bals populaires, partout, dans toutes les villes. Evidemment à Paris, il y en a dans plein, plein d’endroits. Il y en a traditionnellement dans les casernes des pompiers, les pompiers organisent des bals, gratuits en général, mais après, ils font une quête pour ramasser un peu d’argent. Ça se passe dans la rue aussi et puis sur les places des villages, voilà. Et c’est pareil, c’est des bals accessibles à tous, avec tous les styles, je sais pas… du rock, la lambada… Qu’est-ce qu’il y a encore ? Bah de l’accordéon, bien sûr. Il y en a pour tous les goûts, c’est vraiment… On voit danser les… enfin des jeunes, on voit danser des personnes plus âgées, il y a tous les styles de musique, toutes les générations, et c’est une ambiance quand même très sympa, quoi. Voilà, donc, c’est les bals… Ouais, les bals du 14 juillet et ça fait vraiment partie de la fête. Et voilà, donc c’est ce qui va se passer ce soir en France.

Étiquettes : , ,

8 responses to “Bleu blanc rouge”

  1. ligia pantazi says :

    le défilé aérien a été tout simplement magnifique !

    J'aime

  2. MELewis says :

    C’est vrai que l’on dit souvent ‘the 4th of July’ pour l’American Independence Day. Mais, pour les américains, le 14 juillet est un jour comme les autres. Donc appeller notre fête nationale française, ‘The 14th of July’ serait sans signification pour eux. ‘Bastille Day’ commémore un évenement historique important, donc je crois que c’est mieux. But that’s just one North American (Canadian actually) point of view!

    J'aime

  3. Rick Ellis says :

    Salut Anne ! Je suis là, ton inconditionnel en Amérique, pour tenter un peu plus d’explication pourquoi les américains donnent ce nom ‘Bastille Day’ à la fête nationale française. Essentiellement, mon voisin canadien MELewis a raison : pour la grande majorité des américains, la date « 14 juillet » elle-même ne signifie rien en particulière, alors que beaucoup de ces mêmes américains connaissent les événements de la Révolution Française, y compris « the storming of the Bastille » comme on dit. Mais je constate aussi que d’habitude, nous utilisons le mot « Day » (comme ça, premier caractère en majuscule) pour faire référence à nos divers jours fériés y compris notre propre fête nationale. Et voilà, on fête « Independence Day » (le 4 juillet), « Memorial Day » (le dernier lundi en mai), « Labor Day » (le premier lundi en septembre), et « Veterans Day » (le 11 novembre) entre autres. On préfère « nommer » nos jours fériés, apparement. Je ne sais pas pourquoi — c’est plus « digne », peut-être ?

    Tes enregistrements ne sont jamais ennuyeux ! Bien au contraire ! Je les trouve toujours agréables et très utiles, et en fait c’étaient tes enregistrements sur YouTube qui m’ont finalement amené à cet excellent site web. Pour lequel je ne peux que te dire merci, mille fois.

    J'aime

    • Anne says :

      Bonjour Rick, merci pour ton éclairage. Tu as raison. (à propos des jours fériés)
      Excuse-moi de ne pas avoir répondu plus vite ! Les vacances sont occupées notamment par des petits voyages et des travaux dans la maison. Je me remettrai à un rythme plus régulier pour le blog début septembre ! A bientôt

      J'aime

  4. Romar Rogerio Vallory says :

    Salut ANNE, je m´appèlle Romar, je suis brésilien, j´ai éte´le 14 juillet à Nancy, Lorraine, France pour ceux qui ne la conaissent pas et j´ai vu les feux d´artificies à Paris par la télé mais mÊme comme ça j´ai été impressioné comm´il est beau.
    Je voudrais dire aussi que le spéctacule Son et Lumière à la Place Stanislas à Nancy est merveilleux aussi et ça arrive toutes les soir pendant l´été 22h45.
    Votre site est très agréable et l´audio ne pas manquer car votre voix est très agréable . Merci pour être avec nous .
    Romar

    J'aime

    • Anne says :

      Bonjour Romar, Merci pour ce message. C’est vrai qu’il y a de très beaux spectacles Son et Lumière maintenant. Etes-vous à Nancy pour vos études ? Ou pour des vacances ? J’y suis allée il y a très longtemps !
      La France doit paraître toute petite quand on vient du Brésil ! A bientôt

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :