Un café, s’il vous plaît

Mamie Nova Café

Les publicitaires ont le sens de la formule. Et ils savent jouer avec les mots. Voici une publicité qui me plaît bien !

– Au restaurant, à la fin du repas, c’est l’heure du café. Le serveur ou la serveuse vous pose la question rituelle : « Vous prendrez des cafés ? » La réponse peut être oui ou non mais très souvent, on en profite pour poser l’autre question rituelle, histoire de ne pas perdre trop de temps à la fin : « Un café / Deux cafés. (petite pause) Et l’addition, s’il vous plaît. »

– Alors, « Un café et l’addiction », c’est vraiment bien trouvé dans cette publicité pour une crème dessert au café ! Car c’est vrai que les yaourts Mamie Nova sont des gourmandises auxquelles on s’habitue très facilement. (J’ai un petit faible pour ceux au chocolat, crémeux, onctueux…) Impossible de résister à Mamie Nova. (Allez, il y a des addictions plus dangereuses que celle-ci )

Mamie Nova… Drôle de nom pour une marque, vous dites-vous peut-être. Pour nous, elle fait partie du paysage français. J’ai toujours vu des yaourts Mamie Nova, même si à un moment donné, ils ont traversé une passe difficile. Mais ils occupent à nouveau une place de choix au rayon yaourts de nos supermarchés. Bel exemple de ces marques qui traversent le temps et redeviennent à la mode, en changeant un peu d’image. Je vous en parlerai un de ces jours.

En attendant, petite leçon de fin de repas au restaurant, pour ceux qui viendraient en France un de ces jours :
– Le serveur : Des cafés ? / Combien de cafés ? / Qui prendra des cafés ? / Vous prendrez des cafés ?
– Vous : Un café / Deux cafés / Trois cafés (Le soir, certains demandent : Un déca*.) Et l’addition, s’il vous plaît. / Et vous nous apporterez l’addition, s’il vous plaît. / Vous nous porterez l’addition ? (ton interrogatif ou pas) / Et on peut avoir l’addition, s’il vous plaît ?
– Le serveur : Je vous apporte ça. / Je vous apporte ça tout de suite.

Vous pouvez refuser bien sûr !
Non merci, c’est bon.
Non merci, pas de café.

(* un déca : un décaféiné. Mais personne ne dit le mot en entier.)

En tout cas, ça se passe toujours comme ça. C’est d’ailleurs sans doute pour cette raison qu’ils ont pris soin d’écrire le C en plus gros dans cette publicité. Vous n’avez pas remarqué comme très souvent, quand on lit des formules toutes faites, très habituelles, on ne voit même pas les fautes de frappe ou les modifications orthographiques, volontaires ou non ?

Café

Et pour écouter :
ici :Un café et l’addition
Ou ici:

Publicités

Étiquettes : , ,

19 responses to “Un café, s’il vous plaît”

  1. jetgirlcos says :

    Bonjour Anne,
    Merci, c’est très utile, cette « petite leçon » ! J’aime beaucoup ton enregistrement; ta voix est douce, mélodieuse, très agréable à écouter. C’est bon pour apprendre le phrasé du français. Je vais certainement commander « un café…et l’addition, s’il vous plaît » quand j’irai en France. Je ne refuse jamais un café 🙂 Merci beaucoup! – Kelli

    J'aime

  2. Svetlana says :

    Bonjour Anne, j’ai relu tes billets et j’ai écrit un commentaire par hasard dans l’autre article. Il est l’heure d’avoir mon Instagram. Je ne suis pas au XIX siècle. A bientôt.

    J'aime

  3. Svetlana says :

    Je vais boire mon café chez moi. Personne ne me dira pas: « Je vous apporte ça ».

    J'aime

  4. Anne says :

    Bonjour Svetlana,
    Ce n’est pas grave l’endroit où tu mets un commentaire. Pour moi, les commentaires arrivent dans l’ordre où ils sont écrits. Donc je comprends toujours à quoi tu fais référence. (Par exemple la dernière « récolte » de fraises ! Un peu maigrichonne… Mais avec du goût.) Donc si tu ne veux pas avoir ton instagram, ce n’est pas un problème du tout.
    Juste une petite correction: tu as oublié le S à toujours. (Mais c’est peut-être juste une faute de frappe.)

    A propos d’instagram, ce n’est pas un truc qui me plaît totalement. Il y a trop de « tout » dessus, on est comme submergé, par les chats, les chiens-chiens, les macarons, les maisons bien rangées comme dans les catalogues, etc… On se sent très peu original ! Mais d’un autre côté, je le prends comme un moyen de « fixer » quelques petites choses quotidiennes, en images et avec quelques mots et de le partager juste avec quelques personnes, pas des centaines d’inconnus.
    J’ai vu aussi que certains ont un compte, mais apparemment, ça leur sert juste à laisser des commentaires car ils ne mettent pas de photos eux-mêmes, ou bien il y en a juste une ou deux. Donc tu peux aussi utiliser instagram comme ça.
    A bientôt

    J'aime

  5. Anne says :

    Merci Kelli.
    En fait, au début où je m’enregistrais, je n’aimais pas ma voix ! Je crois qu’on est toujours surpris de s’entendre « de l’extérieur ». Mais apparemment, je n’ai pas une voix désagréable, puisqu’on me le dit de temps en temps ! Ce qui est sûr, c’est que de mon côté, je suis très sensible aux voix. Il y a des voix et des façons de parler que j’aime. J’ai mes émissions préférées à la radio à cause du contenu ET de la voix de leurs auteurs ! Pour moi, c’est inséparable.
    A part ça, tu nous diras ce que tu penses des cafés (la boisson) français et si tu aimes. A bientôt

    J'aime

  6. Anne says :

    Il y a un proverbe qui dit: On n’est jamais si bien servi que par soi-même ! Quand bois-tu du café ? Après le repas ?
    De mon côté, je n’en prends jamais au café ou au restaurant ! En fait, je me suis mise au café il y a un an à peu près, mais seulement à la maison, dans la matinée par exemple, pour faire une pause ou juste en début d’après-midi. Je n’en bois pas beaucoup en fait. (Et j’ajoute un petit carré de chocolat, comme tu as peut-être vu sur une photo. Gourmandise !)
    (Petite correction: Si tu dis Personne ne…, il ne faut pas employer « pas » en plus. => Personne ne me dira : Je vous… )

    J'aime

  7. ligia pantazi says :

    Vous avez entendu cette pub à la radio ?
    « Une dame entre dans un café et demande au garçon:
    -Vous avez le WiFi ? A quoi le garçon se tourne vers la cuisine et demande à son tour:
    – Eh, Peter, on fait du jus de wifi ? »

    J'aime

  8. Svetlana says :

    Bonsoir Anne, me voila.

    -Donc tu peux aussi utiliser instagram comme ça.
    D’accord. Mais je ne laisse que des commentaires chez toi. Il est bêtement de perdre de temps en regardant des photos des chiens inconnus. Il y a tant de choses à voir, de livres à lire, d’amis à parler…

    J'aime

  9. Svetlana says :

    D’habitude je bois mon café le matin ou après le déjeuner mais jamais dans la soirée. Je ne mets ni sucre, ni lait. J’adore aussi le chocolat, j’en ajoute presque une tablette. Je peux pas m’arrêter.
    Anne, à propos de mes erreurs, il me semble que tu sois très polie avec moi, n’aies pas peur de me vexer. C’est normalement. Je les analyse. Il y en a 3 groupes: des erreurs stupides, des erreurs stylistiques, des fautes de frappe. Je suis surprise de ne pas les apercevoir avant. A bientot.

    J'aime

  10. Svetlana says :

    Acheté il y a un an et jamais commencé « The casual vacancy » de J.K.Rowlivg.

    J'aime

  11. Anne says :

    Non, je ne la connaissais pas ! Très bien vu ! Merci Ligia.

    J'aime

  12. Anne says :

    Bonjour Svetlana, comment vas-tu ? Oui, tu as bien raison sur tout ce qu’il y a à faire ailleurs que devant un ordinateur. C’est un peu le piège de tous ces écrans et réseaux sociaux. Il faut en quelque sorte être très discipliné ! Mais tu as vu, je n’ai pas eu le temps de préparer des billets ces derniers jours et donc mettre des photos avec quelques mots sur mon compte me permet de garder un peu le lien avec ceux qui lisent mon blog. Je prends les photos et les postent en pensant à vous !
    Ton français:
    – Il est bêtement… => C’est bête de perdre… (Ou alors, c’est du temps perdu bêtement.)
    – des photos des chiens => des photos de chiens.

    J'aime

  13. Anne says :

    Suite des corrections:
    -il me semble que tu sois… => Il me semble que tu es très polie.
    – N’aies pas peur… => N’aie pas peur. (pas de S à l’impératif)
    – c’est normalement => C’est normal.
    – Il y en a trois groupes: ça va mais plus naturellement, je dirais: Elles sont de 3 sortes / Il y en a trois sortes.
    – … de ne pas les apercevoir avant: OK, mais on dirait plutôt: de ne pas les voir / de ne pas les avoir vues avant. Ou alors: … de ne pas m’en être aperçue avant.
    – j’en ajoute presque une tablette: je ne comprends pas tout à fait. Tu veux dire que tu ajoutes une tablette quand tu bois ton café ? Ce n’est pas tout à fait clair et donc ta phrase est un peu bizarre.

    Donc pas d’inquiétude ! Je te corrige et je sais que tu le prends bien !
    A bientôt.
    PS Ne mange pas trop de chocolat !

    J'aime

  14. Anne says :

    Ceux qui n’ont pas vu la photo que j’avais mise sur instagram doivent se demander de quoi on parle !
    Donc je déduis de ce commentaire que tu parles aussi anglais. Et que tu as dû lire tous les Harry Potter.
    Moi non plus, je n’ai pas lu ce roman. On dirait que ça n’a pas été un aussi grand succès. Pourquoi ne l’as-tu pas commencé finalement ? D’autres lectures ?
    Bonne journée et à bientôt
    Anne

    J'aime

  15. Svetlana says :

    Bonjour Anne, je ne parle pas anglais, ce roman est aussi traduit en russe. Bien sûr, j’ai lu tous les Harry Potter en russe (avec mon fils qui est du même âge que le personnage de Harry Potter). J’ai pensé que tous les autres romans de cette écrivain doivent être intéressants…Mais voila, le livre est sur le rayon, je l’ai feuilleté et je me suis refusée à le lire. Le sujet est dégoutant, pas d’actions. Je trouve. A bientôt.

    J'aime

  16. Svetlana says :

    -Ceux qui n’ont pas vu la photo que j’avais mise sur instagram doivent se demander de quoi on parle !
    -Ce n’est pas grave l’endroit où tu mets un commentaire.
    Ce sera clair.

    J'aime

  17. Anne says :

    Oui, pas de problème. J’avais dit ça car j’avais bien aimé le côté très court de ton commentaire sur le livre de JK Rowling !

    J'aime

  18. Anne says :

    De mon côté, j’ai lu à voix haute le premier tome et la moitié du deuxième à un de mes fils, tous les soirs, pendant des semaines bien sûr ! Puis il a pris le relais, pour pouvoir lire n’importe quand. Et il attendait avec impatience la sortie de chaque nouveau tome. (Il est plus âgé que ton fils !)
    Des corrections:
    -cet écrivain ou cette écrivaine (comme le font certains aujourd’hui)
    – c’est mieux de faire la concordance des temps: j’ai pensé que… devaient être…
    – le sujet est dégoûtant: cet adjectif est très fort et je ne sais pas tout à fait ce que tu veux dire. Il est un peu bizarre ici. Peut-être peux-tu préciser un peu ?
    – pas d’action : au singulier. On dit : il y a de l’action dans ce livre / Il n’y a pas d’action.
    Bonne journée à toi

    J'aime

  19. Svetlana says :

    Bonjour Anne, à propos du livre que je lirai jamais, j’ai du mal à préciser, peut-être sa manière de parler ne me plaît pas, elle est désagréable, à mon avis. En un mot le sujet est zéro. Attendrons l’autre oeuvre de cette écrivaine. A bientôt.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :