Il était un petit navire

Antibes
Antibes
Vallon des Auffes

Antibes et ses yachts avec hélicoptères qui barrent l’horizon.
Différence de taille à Marseille !

Le titre de ce billet: c’est le début d’une chanson enfantine que chantent tous les petits. Histoire d’un pauvre moussaillon qui faillit être mangé par l’équipage affamé !

Publicités

Étiquettes : , ,

3 responses to “Il était un petit navire”

  1. Jianjing says :

    Bonjour Anne,

    Je suis allé chercher cette chanson, la première version que j’ai trouvée me semble pas très logique. Après un tirage, un mousse risque d’être mangé par l’équipage et en finale, il est sauvé par les poissons qui se mettent à sauter sur le bateau?

    Et puis, je me renseigne davantage sur internet et il me semble qu’il y a plusieurs passages supprimé dans cette version, surtout le passage de la prière que fait le mousse. Et c’est seulement après la prière que les poissons se mettent à le sauver!

    Est-ce que c’est une chanson vraiment pour les enfants? Je sais pas. C’est bizarre la musique nous donne raison et la parole nous donne tort presque immédiatement!

    Mais je pense que pour les enfants, quand ils la chantent, c’est vraiment pas important de la penser de la même manière que les plus grands. Plus ils grandissent, plus ils en tirent les conclusion. Je lis plusieurs commentaires reprochant la mauvaise intention d’enseigner aux enfants cette chanson, je doit avouer que c’est un peu bizarre, mais pas à ce point là non plus!

    Je me souviens quand j’étais petit, on chantait la guerre contre l’ennemi imaginaire, on chantait les lendemains qui chantant promis par nos fondateurs, on chantait qu’un jour, on allait conquérir l’univers. Et au fur et à mesure, on commence à savoir que les chansons nous donnent pas vraiment de beaux messages. Mais, c’est pas grave, ça fait partie de nos enfances et nos histoires aussi.

    J'aime

  2. Jianjing says :

    Bonjour Anne, je prends la douche et une question me traverse l’esprit

    Dans les paroles on trouve: , à quoi sert ce « à » ici entre le verbe venir et manquer?

    On dit, par exemple, « mes parents sont venus me rendre visite », pas besoin d’insérer « à » ici.

    Qu’est-ce que ça veut dire « venir à manquer » au juste? Dans le sens « on se met à s’inquiéter de la nourriture pour l’avenir » ou « c’est fini, il en nous reste plus » ?

    Pouvez vous m’éclairer? Merci et bonne journée!

    J'aime

  3. Jianjing says :

    Ah, les paroles sont avalées encore une fois, il s’agit de cette ligne:

    Au bout de cinq à six semaines, Les vivres vin- vin- vinrent à manquer

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :