Le cinéma du mercredi

Les films nouveaux sortent le mercredi. Alors le mercredi, on regarde les programmes et les horaires des cinémas pour toute la semaine à venir. Et on se dit: J’aimerais bien voir Dans la maison, le dernier film de François Ozon. Pour ce qu’on a entendu dire de cette histoire, pour les souvenirs qu’on a des autres films de ce cinéaste, pour Fabrice Luchini et sa diction inimitable, pour Kristin Scott Thomas et son français impeccable. Il y aura sûrement ceux qui aiment et ceux qui n’accrochent pas. Comment savoir autrement qu’en y allant ?


En attendant, la bande annonce est ici.

Transcription:
– Cette année sera donc l’occasion d’étudier les grands auteurs de la langue française et surtout vous inciter à vous exprimer, à raconter des histoires.

– Zéro, six (1)… Ouah ! Ils sont si mauvais que ça cette année ?
– C’est la classe la plus nulle (2) de ma vie. Ecoute ça: « Samedi, j’ai mangé une pizza et regardé la télé. Dimanche, je n’ai rien fait. » Je leur ai pas demandé de me faire un poème en alexandrins (3), hein ! Je leur ai demandé de me raconter leur weekend.
« Samedi, je suis allé étudier chez Raphaël Artol. Je découvrais la maison. Une odeur retint mon attention, l’odeur si singulière des femmes de la classe moyenne. »
– Tu trouves pas ça choquant qu’un élève de 16 ans écrive un truc pareil (4) ?
– Oh non, moi, ça me choque pas.

– Tu as un don.

– Tu lui mets 17 alors qu’il se moque de son copain et de sa mère.
– De retour dans la maison de la famille normale, j’aide à nouveau Rapha.
– Hé, hé !

– Tu t’es lancé dans une parodie. Ce qui est rare, c’est de s’approcher au plus près des personnages. Pourquoi tu es passé au présent ?
– C’est une manière de rester dans la maison.

– Je ne sais pas ce que tu cherches.
– J’essaie juste de lui apprendre la littérature.

– Il y a une seule question que tu dois te poser: que va-t-il se passer ?

– Il les a regardés faire l’amour !
– Mais ce sont des personnages de fiction, Jeanne !
– Tout ça devient de plus en plus crédible et de plus en plus dangereux.

– Tu es allé trop loin.
– C’est vous qui m’avez poussé là-dedans.
– Oublie les Rapha.
– Je veux continuer [?].
– Ça va mal finir, je le sens, ça va mal finir.

– Vous avez humilié mon fils en public.
– Tu as merdé (5).
– J’ai corrigé son devoir !

– Là, il te manipule. Tu veux lui apprendre la littérature mais c’est lui qui te donne une leçon.

– Je pars à la recherche d’une fin, une fin pour Monsieur Germain. Une fin pour mon professeur.

Quelques détails:
1. Les tests des élèves français sont notés entre 0 et 20.
2. nul: mauvais
3. les alexandrins: ce sont des vers de 12 syllabes, composés de deux parties de 6 syllabes chacune, utilisés en poésie et dans le théatre de Corneille, Racine par exemple.
4. un truc pareil: quelque chose de cette sorte
5. merder: rater / faire une grosse erreur. (argot) On dit aussi: foirer. (argot aussi)

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :