Mangeons des fruits !

Fin août déjà… Ça commence à sentir la rentrée. Retour au travail. Puis ce sera l’automne.
En attendant, c’est encore l’été, avec ses fruits: pêches, brugnons, reines-claudes. Il faut en profiter avant d’entrer vraiment dans la saison des pommes et des poires.
Certains en profitent vraiment ! Voici un petit témoignage sur la manière dont ils osent se procurer ces fruits, si tentants dans les vergers quand on n’a pas d’arbres fruitiers chez soi.


Transcription:
Régulièrement, on voit des gens arrêtés au bord de la route, enfin soit-disant pour une pause pipi (1) mais c’est souvent pour ramasser quelques fruits, quoi. Il y en a sur l’exploitation (2), c’est une propriété privée et c’est un peu gênant de voir toujours du monde (3) dans nos… dans nos champs, quoi ! J’ai surpris une personne qui habite à 50 mètres de chez moi, que je connaissais pas particulièrement. Maintenant, moi j’irai dans son jardin lui ramasser les fleurs, avant qu’elles fanent ! Je ferai un peu comme… pour lui montrer un petit peu ce que ça fait que de rentrer dans son jardin et de venir prendre quelque chose. Un samedi à midi, j’ai dégonflé les roues à un monsieur qui se promenait dans le champ. Deux roues pour qu’il soit vraiment embêté (4).

Les vols sont souvent commis par des habitants du département (5), des personnes qu’on peut retrouver certainement sur les marchés (6), parce que beaucoup pensent que ce qui est dehors appartient à tout le monde. Ce qui est dehors n’appartient pas à tout le monde, ça appartient à celui qui l’a produit, surtout au niveau de l’agriculture.

Quelques détails:
1. une pause pipi: dans certains pays, cela ne se fait pas du tout de s’arrêter dans la nature pour satisfaire un besoin pressant. Mais en France, ça arrive souvent. Il faut dire que la France est très nulle au niveau des toilettes publiques: il y en a très peu, y compris dans les villes, où il faut se débrouiller avec les cafés – mais il faut consommer – ou avec certains centres commerciaux. C’est toujours un problème ! Les pays buveurs de bière sont bien mieux équipés !
2. une exploitation: c’est une exploitation agricole, c’est-à-dire l’ensemble des terres d’un agriculteur.
3. du monde = des gens. Les deux sont possibles ici. Mais « du monde » est très fréquent.
4. pour qu’il soit embêté: pour qu’il ait un vrai problème.
5. un département: la France est divisée en départements. Là, il s’agit du département des Pyrénées Orientales, le département qui touche l’Espagne côté Méditerranée, avec Perpignan. On y produit beaucoup de fruits.
6. sur les marchés: certains se servent dans les vergers et apparemment, ils revendent leur « butin » au marché ! (La plupart des villes et villages ont leur jour de marché, avec les commerçants qui vendent dehors à un emplacement qu’ils payent à la commune.)

Une remarque sur l’accent du deuxième homme:
C’est bien sûr un accent du sud-ouest de la France, avec en plus quelque chose que font certains hommes d’un certain âge dans cette région: écoutez comment il prononce les R, qu’il roule. On n’entend pas ça chez les plus jeunes. Cela vient plus tard, assez mystérieusement !

Publicités

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :