Au bout de la rue

Des crêpes, un petit banc, l’océan


Guérande et Piriac, Loire-Atlantique

Advertisements

Étiquettes :

4 responses to “Au bout de la rue”

  1. Bernard Bonnejean says :

    C’est MON coin, ça !!

    Dix ans de vacances chez les sardiniers du Croisic quand j’étais petit.
    Dix ans à se faire peur au bout de la jetée !
    Dix ans à regarder les bateaux décharger leur pêche !
    Dix ans à faire semblant de ne pas être le fils du monsieur qui pêche à la ligne entre deux chalutiers !
    Dix ans à regarder la dentelière sur le port, les peintres de marine sur le port, les amoureux sur le port, les on-ne-sait-trop sur le port.

    Et puis, un jour, la boulangère a fait cette réflexion, tout haut :

    « Tu vas voir que bientôt faudra se mettre un string jaune fluo pour qu’ils te regardent »

    Cette réflexion-là marquait la fin de la pêche et le début du tourisme. Et on a changé de coin !

    J'aime

    • Anne says :

      Le Croisic, je connais depuis longtemps aussi ! Et ça reste un endroit très agréable. Il y a toujours des pêcheurs, des vrais, et des bateaux qui vont et qui viennent.

      J'aime

  2. Gabrielle says :

    Super belles photos, Anne !
    Gabrielle

    J'aime

    • Anne says :

      Merci Gabrielle ! C’est l’endroit qui est beau. Petits souvenirs de cet été. Comme quoi, les Marseillais sont capables de « monter » très au nord !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :