Ça décoiffe !

Sous nos latitudes, où le temps change avec nos quatre saisons, au gré des anticyclones et des dépressions, la plupart des gens veulent savoir quel temps il va faire dans la journée ou dans les quelques jours à venir. Alors, ils regardent la Météo à la télé ou écoutent les bulletins à la radio.
Et à chaque fois, c’est un petit voyage dans les différentes régions de France. En fin de compte, c’est un bon moyen d’apprendre la géographie d’un pays ! Prenez une carte !

Alors voici un petit écho des conditions météo de ces dernières heures avec le passage de la tempête Joachim qui a bousculé une partie de la France, en arrivant sur les côtes de l’Atlantique comme d’habitude.
Un bulletin météo, les infos du matin, des témoignages.
Des noms de lieu qui nous sont familiers et des chiffres qui nous parlent immédiatement.
Comme si vous vous réveilliez en France.

Transcription:
– Jean-Michel Golinski, ça souffle (1), hein, ce matin !
– Ouais, comme dirait l’autre, ça décoiffe (2), hein ! Sur une zone allant de la… du sud Bretagne à la région parisienne jusqu’au sud de la Champagne, et entre l’Aquitaine, le Massif Central et le Val de Saône, bon, nous aurons des rafales (3) à peu près équivalentes à celles de la nuit une bonne partie de la matinée, c’est-à-dire 100 à 130 km à l’heure sur les côtes atlantiques et puis 80 à 100 km à l’heure dans l’intérieur des terres. Il y a éga[…] une autre vigilance orange (4) en cours actuellement… concerne le littoral de la Corse du Sud et du Finistère à la Gironde en raison des vagues localement qui pourraient submerger les parties basses du littoral aux heures de pleine mer (5). Alors les nuages de la perturbation en elle-même recouvrent encore une bonne partie des deux-tiers nord du pays en ce moment. Outre (6) le vent, c’est la pluie qui…qui donne assez fort… Elle est tombée assez fortement cette nuit. Elle va continuer à tomber une bonne partie de la matinée. Cet après-midi, le ciel couvert et pluvieux va s’échouer sur l’est et le sud du pays, donnant parfois de fortes chutes de neige sur l’ensemble des massifs (7). Alors, attention aux risques d’avalanches, notamment sur les Alpes du Nord. Et dans un même temps, un grand quart nord-ouest va passer dans un ciel de traîne, avec un air beaucoup plus frais et des giboulées (8) qui seront parfois mêlées de neige au nord de la Seine.

Des rafales de vent jusqu’à 135 km/heure tout à l’ouest de la Bretagne, les pompiers sur le pont (10), les agents ERDF (11) aussi, 80 000 foyers (12) privés d’électricité en Bretagne, 40 000 en Loire-Atlantique, 40 000 en Vendée. La tempête Joachim touche la façade atlantique de plein fouet (13) en ce moment. Et vigilance crues (14) en plus pour le Pas-de-Calais.

– Mais hier soir et cette nuit, ce sont surtout les côtes bretonnes et vendéennes qui ont été secouées. Rafales à 138 km/h enregistrées dans le Finistère, plus de 120 à la Tranche-sur-Mer en Vendée, où l’on ne s’affole pas, même si le souvenir de la tempête Xynthia est évidemment dans tous les esprits.
– 130 à l’heure, c’est pas… c’est pas une grosse catastrophe, hein. Par rapport à 99 (15) ou Xynthia (16), bon c’est pas le… c’est pas des choses qui se reproduisent tous les… tous les dix ans, hein. Qu’est-ce que vous voulez faire contre la force de la nature, le vent et la mer ? […] Bon regarder si votre voiture est bien garée et si vos affaires sont bien rangées et puis voilà, quoi.

On a eu un appel téléphonique cet après-midi. C’était la mairie de la Tranche-sur-Mer en fait, en nous disant de rester chez nous parce qu’il allait y avoir de… de fortes rafales de vent et donc fallait nous caserner (17), fermer les fenêtres, les volets (18), puis voilà, surtout pas sortir.
– Les appels des autorités (19) comme ça, ça n’était jamais arrivé avant ?
Non, c’est la première fois qu’on reçoit, bah, depuis Xynthia.
– Vous en avez quel… quel souvenir de… de Xynthia ?
C’est comme si c’était frais dans notre tête, quoi. On est… Ça a quand même choqué, quoi !

– Alors, les personnes qui ont été évacuées sont à la Maison des Associations de Saint-Hilaire-de Riez, où je me trouve. Et à mes côtés, Michel Ménard. Michel, vous avez été surpris ce matin qu’on vous réveille pour quitter votre maison ?
– Alors, surpris, oui, puisque ça fait maintenant 22 ans qu’on a cette maison et que nous avons subi plusieurs tempêtes sans avoir aucun problème jusqu’à présent. Donc à 5 heures ce matin, nous avons entendu frapper contre… sur les volets, et c’était la Gendarmerie qui venait donc nous demander d’évacuer les maisons.

A noter qu’un cargo de 110 mètres transportant du ballast, s’est même échoué dans le Morbihan. Il y a d’ores et déjà (20) une fuite de carburant qui touche la côte.
Dernière précision sur le… la pollution au large de la… de la Bretagne: le… le cargo qui s’est échoué contient 180 tonnes de fuel (21), 40 tonnes de gazole (22) et des… des barrages flottants vont être déployés. Les autorités préparent une opération de pompage et de dépotage vers des bacs de décantation à terre pour vider le navire.

Dans le Finistère à Brest, tous les avions sont pour l’instant cloués au sol. On roule à nouveau en revanche sur le pont de l’Iroise, l’entrée sud de Brest, qui était fermé hier soir. Joachim est donc en train de quitter la Bretagne mais le vent a soufflé jusqu’à 135 km/h cette nuit, notamment à la Pointe du Raz (23). Ce qui attire l’attention maintenant, ce sont les cours d’eau. Il est tombé entre 40 et 50 mm (24), l’équivalent de 15 jours de pluie. On n’est donc pas à l’abri de débordements.

Quelques explications:
1. ça souffle: on dit plus souvent ça que « Le vent souffle ».
2. comme dirait l’autre: cette expression sert en général à introduire une remarque plutôt familière.
3. ça décoiffe = ça souffle très fort. (Il y a tellement de vent qu’on est décoiffé, ou que les chapeaux s’envolent.)
4. une rafale (de vent): un brusque coup de vent plus fort.
5. la vigilance orange: Météo France utilise des couleurs pour informer de l’intensité des dangers. Ils placent certaines régions, certains départements en vigilance orange, rouge, etc…
6. les heures de pleine mer: quand la marée est au plus haut.
7. outre le vent: en plus du vent.
8. les massifs = les massifs montagneux, comme les Alpes, les Pyrénées, le Massif Central.
9. une giboulée: une grosse averse, pas très longue, qui survient brutalement.
10. être sur le pont: c’est une image qui signifie qu’on est en alerte et mobilisé, prêt à intervenir.
11. ERDF: c’est l’entreprise qui fournit l’électricité dans tout le pays. (Electricité Réseau Distribution France)
12. un foyer: une maison ou un appartement. On emploie toujours ce mot dans cette expression toute faite: des foyers privés d’électricité. Dans une conversation normale, les gens diront: On n’a plus d’électricité.
13. toucher de plein fouet: toucher directement, car il n’y aucune protection, rien qui amortit. Donc cette expression donne une idée de violence.
14. une vigilance crues: une alerte à cause des risques de crues des rivières et des fleuves.
15. 99 = 1999, lors des grandes tempêtes qui ont touché le nord de l’Europe fin décembre.
16. Xynthia: la tempête qui a frappé le nord de l’Europe fin février 2010 et fait des victimes en Vendée notamment, à cause de la mer qui a envahi certains quartiers pendant la nuit.
17. caserner: enfermer
18. les volets: les fenêtres en France ont des volets (en bois ou en PVC), contrairement aux traditions d’autres pays. (pour se protéger de la chaleur, du soleil, du froid et des intempéries, et aussi des regards des passants. Et aussi de la lumière du jour, pour bien dormir !)
19. les autorités: les représentants de l’Etat.
20. d’ores et déjà: dès à présent, dès maintenant. C’est quasiment comme déjà, mais c’est peut-être un peu plus fort.
21. le fuel: on trouve aussi l’orthographe fioul, qui est une transcription à la française du mot anglais. Il paraît d’ailleurs que c’est mieux d’utiliser cette orthographe francisée.
22. le gazole: qu’on écrit aussi gasoil ou gas-oil.
23. la Pointe du Raz: c’est l’extrémité de la Bretagne, dans le Finistère. (Ce nom, Finistère, signifie « la fin des terres ».)
24. mm: on écrit cette unité en abrégé, et on dit « millimètres ». (De la même manière, on écrit: 10 cm pour « dix centimètres », 10 km pour « dix kilomètres ».)

Et si vous voulez vous entraîner à dire les nombres que vous avez entendus, vous pouvez les réécouter tranquillement ici. (Parce que les nombres, c’est toujours un problème quand on apprend une autre langue !)

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :