Né par hasard quelque part

Il se trouve qu’il est né en Algérie.
Il se trouve qu’on parlait français là-bas à l’époque.
Il se trouve qu’il vient d’un milieu modeste.
Il se trouve qu’il voyait des films grâce à son père.
Il se trouve qu’à l’époque, il n’a rien compris à Hiroshima mon amour.

Tout ça, c’est une question de hasard. C’est ce qui fait une vie.
C’est encore Jean-Pierre Bacri, passionnant à écouter.

Transcription:
Vos origines algériennes, puisque vous êtes né en Algérie, vous n’écrivez jamais… quasiment jamais là-dessus.
– Bah non, je suis pas nostalgique du tout. Je m’en fous (1), alors royalement (2) ! Je suis parti à dix ans. Il me reste, je sais plus, si je mets tout bout à bout, il doit me rester quinze, vingt images, peut-être trente. J’ai… j’ai soixante (3) maintenant, donc ça fait cinquante ans que je suis parti d’Algérie. Donc je m’en fous complètement, quoi, en gros (4), en vérité. Je me sens plus (5) un fils de facteur que… qu’un type (6) d’Algérie. Je suis né quelque part, j’ai pas de responsabilité là-dedans. C’est un… C’est un coup de dés (7)… Donc… Mais voilà, je ne nie pas, effectivement, que je viens d’un milieu populaire (8), enfin modeste (9), quoi. Et mon père était… il était caissier de cinéma le… le soir pour arrondir ses fins de mois (10).
En plus d’être facteur.
– En plus d’être facteur. Le soir, à partir de 20 heures, il était caissier dans un cinéma en Algérie. Donc on allait voir des films dans ce cinéma.
Et vous voyiez quoi en Algérie ?
– Oh ben je me souviens… j’ai vu… de… Je me souviens de certains westerns. Je me souviens de Rè[…], « Règlement de comptes à OK Corral », là, avec Burt Lancaster et Kirk Douglas. Je me souviens de « Hiroshima mon amour« , où on est tous partis avant la fin, je crois vers le milieu, parce qu’on comprenait rien et on était stupéfaits par cette…. ce… ce… cet ennui !
– « Hiroshima mon amour », d’Alain Resnais, donc pour qui vous avez écrit plus tard.
– Bah oui, c’est drôle, d’ailleurs. Mais on était partis… On… on ne comprenait pas. On se disait c’est… c’est… c’est… Donc le français peut être une langue incompréhensible ! Ça a été… ça a été mon premier… mon premier grand paradoxe, parce qu’on pouvait ne pas comprendre du tout une langue qui était une langue maternelle !
Vous l’avez revu depuis, « Hiroshima mon amour », ou pas ?
– Non. J’ai peur. Non… C’est vrai. Non, c’est vrai ! Ça m’a… ça m’a laissé une peur de… de… Jaillie de ce film. Je me dis: »Non, il faut surtout pas que je le revois, parce que imagine que je m’ennuie toujours autant, ça voudrait dire que j’ai pas avancé depuis l’âge de 8… de 8 ans !

Quelques explications:
1. je m’en fous: je m’en fiche, ça m’est complètement égal, ça ne m’intéresse pas du tout. (très, très familier)
2. royalement: complètement, totalement. On l’emploie dans ce sens uniquement dans ces expressions: je m’en moque royalement (niveau de langue normal) / Je m’en fiche royalement (familier) / Je m’en fous royalement (très, très familier)
3. j’ai soixante maintenant: c’est un peu bizarre de dire ça comme ça. Il faudrait dire : J’ai 60 ans maintenant. Ou alors: J’en ai soixante (avec en qui remplace ans pour éviter la répétition.)
4. en gros: pour simplifier, pour faire court
5. plus = davantage. Du coup, il faut bien prononcer le « s » à la fin.
6. un type: un homme (familier)
7. c’est un coup de dés: c’est le hasard total. (comme quand on lance les dés.)
8. populaire: ici, c’est un des sens de cet adjectif. Quand on vient d’un milieu populaire, c’est qu’on vient de la classe sociale des ouvriers, des gens pas riches et pas puissants.
9. un milieu modeste: un groupe social dans lequel les gens n’ont pas beaucoup d’argent. On parle de familles modestes.
10. arrondir ses fins de mois: faire quelque chose en plus de son travail normal pour gagner un peu plus d’argent, pour s’en sortir un peu mieux quand on a un salaire trop modeste.

Publicités

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :