Y a pas de quoi !

Vous avez rendu service à quelqu’un, ou vous lui avez offert quelque chose. Et donc c’est l’heure des remerciements. Alors que répondre quand un Français vous dit merci ?
Pas de quoi ?
De rien ?
Je vous en prie ?

Voici une petite réponse à la question de Moustapha qui a bien raison de se demander si toutes ces formules sont interchangeables.


Transcription:
Alors, que faut-il répondre à quelqu’un qui vous remercie ?
Il y a plusieurs façons en français. Et c’est vrai qu’elles ne sont pas tout à fait équivalentes et que selon les situations, certaines sont plus adaptées que d’autres.
Alors, pour commencer, on entend des gens qui disent : »Pas de quoi. » « Pas de quoi« , c’est très familier et très oral parce qu’en fait, c’est le raccourci de… d’une phrase complète qui est: « Il n’y a pas de quoi« . Donc vous voyez qu’il manque beaucoup de mots. Et à partir de ce moment-là, c’est forcément familier, et oral. On entend aussi la version un tout petit peu plus longue qui serait: « Y a pas de quoi« . Et même chose, il manque « Il » et il manque le « n » apostrophe, donc c’est forcément très oral et très familier.
Ensuite, de façon très neutre, on entend souvent: « De rien« . Et ça, c’est peut-être la formule la plus courante parce qu’elle n’est ni trop soutenue, ni familière. Donc elle est un petit peu passe-partout.
Ensuite, on peut dire aussi « Je vous en prie » ou « Je t’en prie« . On peut dire les deux, c’est-à-dire si on vouvoie la personne, ce sera évidemment « Je vous en prie » et « Je t’en prie » pour quelqu’un qu’on tutoie. C’est plus soutenu, de toute façon. Alors, si on vouvoie la personne, évidemment, c’est que les relations sont quand même des relations qui ne sont pas des relations si proches que ça. Donc forcément, c’est d’un style un petit peu plus soutenu, on surveille son langage. Et puis si on utilise « Je t’en prie« , voilà, on tutoie la personne, donc on en est un petit peu plus proche…. d’elle probablement. Mais quand même c’est une façon, oui, plus… plus recherchée de répondre à ce remerciement.
Alors, personnellement, moi je n’emploie jamais « Je vous en prie » ou « Je t’en prie« . Je pense que c’est une question d’habitude. Y a pas de raison réelle mais c’est que, voilà, je n’ai jamais été habituée à utiliser cette réponse-là. Et je n’emploie jamais non plus « Pas de quoi« , ça c’est sûr, parce que peut-être c’est trop familier et… Bon c’est des questions d’habitude!
Ensuite, c’est vrai aussi qu’on peut ne pas répondre quoi que ce soit. On peut par exemple se contenter de faire un petit sourire, voilà, de reconnaître que la personne, on est content qu’elle nous remercie. Mais sans plus, enfin… sans… sans le marquer davantage par des mots. Voilà.
Et puis dans certains autres cas, en fait, on peut aussi sortir un petit peu des formules toutes faites et dire quelque chose comme: « Non, mais c’est normal. » Ou bien: « Non, non, mais ça me fait plaisir. » voilà, quand on veut vraiment indiquer pourquoi on a fait… on a rendu ce service et que finalement, ça nous paraissait quelque chose de naturel à faire.

Et pour terminer , une petite remarque sur une expression qui ressemble à « Il n’y a pas de quoi » mais qu’il ne faut pas confondre. Quand on dit: « Il n’y a pas de quoi fouetter un chat« , on fait un commentaire sur une situation et on veut dire que ce n’est pas très important, que ce n’est pas vraiment la peine d’en parler, que c’est un détail. Ce n’est pas du tout une réponse à « Merci ».
Pourquoi est-ce que tout le monde parle de ce qu’elle a dit l’autre jour ? Il n’y a vraiment pas de quoi fouetter un chat !

Advertisements

Étiquettes :

8 responses to “Y a pas de quoi !”

  1. Moustapha says :

    Merci beaucoup!!
    une réponse suffisante et très satisfaisante !!

    J'aime

  2. Moustapha says :

    parfois j’entend quand je regarde des films français.. une personne quand il veut inviter ses invités à entrer chez lui .. il leur dit.. juste près de la porte..  » je vous en prie ».. comme quoi…  » je vous en prie d’entrer.. chez moi ».. est ce que j’ai bien compris cette expression ? ou je me suis peut-être confondu la-dessus ?

    J'aime

    • Anne says :

      Oui, c’est ça. En fait, on le dit quand on laisse passer quelqu’un devant soi. On peut le dire aussi par exemple en tenant la porte ouverte pour que cette personne passe, ou devant un ascenseur, pour que la personne monte en premier. C’est une expression polie. On peut dire aussi: « Allez-y », par exemple, ou « après vous ».

      J'aime

    • katy fall says :

      merci beaucoup une commentaire satisfaisante

      J'aime

  3. Moustapha says :

    hmm.. ok! c’est bien retenu.
    Merci Anne

    J'aime

  4. Dalila says :

    Apres un Merci, on peut aussi repondre « c’est moi » qui vient de la formule complere « c’est moi qui vous/te remercie »
    Dalila

    J'aime

    • Anne says :

      C’est vrai, je n’y avais pas pensé car je me rends compte que je ne le dis jamais ! Et aussi sans doute parce qu’il faut quand même qu’on puisse soi-même remercier l’autre pour quelque chose en fait. Ce n’est pas toujours le cas finalement donc je dirais qu’on ne peut pas toujours répondre ça.

      J'aime

  5. Solairo says :

    Merci Anne ! Grandement apprécié ! Je me suis rendue compte que la façon de laquelle je disais bienvenue lorsque quelqu’un me remerciait était probablement super anglophone …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :