Sans OGM

En ce moment, côté pub, si vous ne n’employez pas certains mots, votre entreprise est à côté de la plaque*!
Les incontournables, au choix, selon le domaine d’activité:
– développement durable
– énergies renouvelables
– sans OGM*

Et voici ce que ça donne effectivement désormais au rayon poissonnerie. Un certain nombre de Français sont assez chatouilleux* sur la question des OGM. Tout est bon pour plaire aux clients !

Voici aussi quelques chiffres et pistes de réflexion sur le sujet: Transcription:
C’est le problème de l’homogénéisation, de l’homogénéisation des cultures, de l’homogénéisation des variétés, au niveau mondial, de l’homogénéisation du nombre des espèces cultivées. Et, ça, on… on sort d’une année de la biodiversité, on a beaucoup parlé de biodiversité, mais tout compte fait, cet aspect-là reste un peu marginal, je dirais, dans l’esprit des gens. Or, il est essentiel. Je veux dire que la diversité de notre nourriture garantit non seulement sa durabilité, parce que des champs couverts de plantes absolument pas diverses, eh ben on sait bien qu’un jour ou l’autre, il y aura des problèmes graves. Nous évolutionnistes, ça, on le sait, hein. On sait pas quand, mais on sait que ça arrivera. Et puis d’autre part, en nombre d’espèces, puisque les grandes firmes justement essayent de répandre les mêmes espèces, les mêmes variétés partout sur terre. Le tout avec en plus de ça, le brevet qui empêche la… la diversification naturelle. Je veux dire que la biodiversité des plantes cultivées, elle s’est fabriquée grâce au fait que des tas d’agriculteurs (1) reproduisaient leurs semences localement. C’est vrai que ça se fait plus beaucoup (2) dans nos pays. Ça se fait encore dans certains pays. Evidemment, les boîtes (3) de semences essaient que ça se fasse plus nulle part (4). Et ils y arrivent (5) quand même assez largement en Amérique du Sud par exemple. Et en France, il y a des mouvements d’agriculteurs qui essayent de revenir à des pratiques de ce genre-là, mais modernisées, bien sûr. Il s’agit pas de revenir à la culture du 19è siècle, hein!

Il faut savoir que jamais les surfaces plantées en OGM n’ont été si importantes dans le monde. Je vous donne deux chiffres: en 1996, il y avait 1,7 million d’hectares. Aujourd’hui, on est à 134 millions d’hectares.
On est passé de 2 à 130 millions.
Voilà, de 2 à 134 millions, c’est-à-dire une multiplication par 80 des surfaces cultivées. Il faut savoir que 9% des cultures mondiales aujourd’hui sont concernées, 14 millions d’agriculteurs, 25 pays, donc qu’on connaît: on sait que les Etats-Unis, le Canada, mais maintenant de plus en plus de pays émergents s’y sont mis (6): l’Afrique du Sud, la Chine, la Costa Rica (7), la Bolivie, l’Indonésie, l’Ouganda, le Zimbabwe. Ce sont les Etats-Unis qui mènent la danse (8), avec à peu près la moitié des surfaces concernées, notamment… essentiellement avec du… du colza, du soja, du maïs et du coton.

Et en réalité, on peut déjà en fait consommer des OGM dans notre… dans notre assiette à peu près tous les jours, avec des produits dérivés évidemment du maïs, l’amidon de maïs, des dérivés du soja, notamment dans le… le maïs doux évidemment, les céréales du petit déjeuner (9). Et puis beaucoup de dérivés de l’amidon de maïs qui sont présents dans les sauces, les biscottes, les bières, les potages (10). Alors, il y a un étiquetage (11) qui est obligatoire, pour… notamment pour… à partir d’un seuil de présence d’OGM qui est de 0,9% . Et il y a une recommandation du Haut… Haut Conseil des Biotechnologies qui viserait à descendre ce seuil à 0,1% . Et on attend donc un décret sur le sujet.

Quelques remarques:
1. des tas d’agriculteurs: beaucoup d’agriculteurs / de nombreux agriculteurs (familier, oral)
2. ça se fait plus beaucoup: ça n’est plus une pratique courante. (Il manque « ne »)
3. une boîte: une entreprise (familier)
4. que ça se fasse plus nulle part: il manque « ne », comme souvent à l’oral. = que ça ne se fasse plus nulle part.
5. y arriver: réussir
6. s’y mettre: commencer à faire quelque chose, adopter une pratique.
7. la Costa Rica: on dit normalement « le Costa Rica« , au masculin. (Ou alors, la République du Costa Rica.) Difficile en français de savoir pourquoi certains pays sont féminins et d’autres masculins !
8. mener la danse: diriger. Ce sont eux les leaders de cette évolution.
9. les céréales du petit déjeuner: en France, ce sont essentiellement les enfants et les adolescents qui en consomment. Les adultes mangent du pain, des biscottes, des croissants.
10. un potage: une soupe
11. un étiquetage: le fait de mettre des informations sur les étiquettes de ces produits pour indiquer leur composition.

* être à côté de la plaque: être à côté de la question, du problème. Ne pas voir le problème. (péjoratif)
* les OGM: les organismes génétiquement modifiés.
* être chatouilleux sur quelque chose: réagir facilement à quelque chose, être facilement irrité par quelque chose.

Advertisements

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :