Il n’est jamais trop tard !

Il n’est jamais trop tard pour réaliser ses rêves.
Estelle avait fait de longues études qui l’avaient amenée à un poste haut placé et bien payé dans une grande entreprise. Mais un jour, elle ne s’est plus reconnue dans ce qu’elle faisait chaque jour. Moins d’envie, perte de motivation. Comment y croire encore ?
Alors, elle a sauté le pas*.
Elle est retournée à l’école et a appris à faire du pain pour devenir boulangère.
Plaisir retrouvé et nouvelle vie.


Transcription:
–  Je vendais des produits que je ne mangeais pas à des clients chez qui je n’achetais pas. Moi dans mon quotidien, j’ai envie de faire plaisir et de me faire plaisir. Et là, j’arrivais à un stade où c’était plus le cas. Ça m’a paru évident. Il y a eu une restructuration. On se rend compte que c’est le moment.
Le bon moment pour Estelle, 38 ans, pour changer de métier. Directrice d’enseigne (1) dans l’agro-alimentaire, pendant 15 années, après un diplôme d’école de commerce, Estelle vient de passer son CAP (2) de boulanger. Fabriquer du pain, elle en rêvait depuis longtemps.
– Ça faisait quelques années, parce que le pain, en fait, c’est un produit riche en histoire. C’est aussi le premier produit gastronomique accessible à tous. C’est aussi pour moi un produit qu’on transforme. Je prends plaisir à en parler, à le faire découvrir et ça, c’est très important.
Retourner à l’école à 38 ans quand on a fait des études assez longues, brillantes, etc…
– Oui, oui… La première journée de cours, je vous promets (3) que… c’est… c’est étrange, hein ! C’est un peu une deuxième jeunesse quelque part (4). Et j’ai été surprise justement du nombre de reconvertis (5).
Alors vous passez ce CAP de boulanger…
– Oui, oui.
Et vous faites… Vous ne faites pas les choses à moitié (6) parce que vous avez fait d’autres formations.
– Ce qui m’intéressait, c’est de découvrir le métier, son organisation. Les meuniers ont fait beaucoup pour la boulangerie, pour lui redonner justement ses lettres de noblesse (7). Donc connaître aussi toute… toute la chaîne et même en amont, comment ça fonctionne, quels sont les meuniers qui fabriquent de la farine que moi j’aurai envie de travailler pour faire du pain qui convienne à… à mes attentes. C’est pas le cas de tout le monde. J’ai quitté le… la consommation de masse pour me mettre dans une consommation de proximité, c’est pas pour me retrouver avec des meuniers qui allaient me faire du prêt-à-vendre, du prêt à l’emploi. J’ai… j’ai besoin d’avoir ma libre expression par rapport à ça. Moi, là, je suis à la recherche d’un fonds de commerce (8) qui soit adapté à une boulangerie gourmande. Donc ce que j’entends par « gourmand », c’est du bon pain, de la bonne viennoiserie (9), une offre de pâtisserie simple mais sélective, c’est-à-dire que c’est pas la peine (10) d’avoir beaucoup d’offre, mais ce qu’on a, il faut que ce soit bon, en tout cas fait avec des matières premières – et ça je l’ai appris de par mon ancienne vie – la matière première, c’est fondamental. Si vous prenez une matière première de mauvaise qualité, vous aurez beau faire (11) tout ce que vous voulez, le produit final, il sera de mauvaise qualité.
Vous allez maintenant devenir artisan, changer de statut (12). Ça vous fait pas peur ?
– J’ai 38 ans, j’ai encore toute… tellement d’années devant moi que non. Et puis artisan, c’est aussi un beau métier parce que dans artisan, il y a un peu artiste. Donc… ce qui est important, c’est quoi ? C’est la sécurité ? C’est d’avoir un salaire régulier avec des primes qui tombent (13) tous les 6 mois ? Ou c’est de se faire plaisir au quotidien (14) et d’avoir de quoi vivre et… Bon, j’ai fait mon choix. Ça m’a donné beaucoup de vitalité, d’envie et de plaisir et je vous promets, c’est un mot qu’on n’emploie pas assez de nos jours, plaisir dans son quotidien, dans son travail, et ça, c’est… c’est vraiment ce qui compte.
Bah bonne chance !
– Merci !

Quelques explications :
1. un directeur / une directrice d’enseigne : fonction de marketing, management et stratégie pour développer une chaîne de magasins ou une marque.
2. un CAP : un Certificat d’Aptitude Professionnelle. C’est obligatoire d’avoir ce diplôme pour exercer le métier de boulanger, de boucher, etc…
3. je vous promets que… : je peux vous dire que… / je peux vous assurer que… Cette expression donne plus de force à ce qu’on dit.
4. quelque part : d’une certaine manière, en quelque sorte.
5. un reconverti : quelqu’un qui a changé de métier, qui s’est reconverti.
6. ne pas faire les choses à moitié : faire les choses à 100 %, ne pas se contenter de peu.
7. redonner ses lettres de noblesse à ce métier : lui redonner de la valeur aux yeux des gens, montrer que c’est un beau métier.
8. un fonds de commerce : un magasin qu’elle va louer (ou acheter) et qui lui permettra d’exercer son activité.
9. la viennoiserie : c’est le terme général qui regroupe les croissants, les petits pains au chocolat, les pains aux raisins, les chaussons aux pommes, les brioches, etc… (à base de pâte feuilletée ou de pâte levée)
10. c’est pas la peine (de…) = ce n’est pas la peine : ce n’est pas nécessaire (de…)
11. vous aurez beau faire tout ce que vous voulez : même si vous faites beaucoup d’efforts. Quoi que vous fassiez…
12. Elle va changer de statut : elle était salariée d’une entreprise. Et elle va être à son compte, à la tête de sa boulangerie.
13. tomber : ici = arriver = des primes qui sont payées / versées.
14. au quotidien : dans la vie quotidienne, chaque jour.

* sauter le pas : se décider à faire quelque chose qui implique un changement important dans sa vie.

Vous devriez aussi aller écouter Alex qui parle de son métier de boulanger à Gabrielle sur GABFLE.

Publicités

Étiquettes : ,

2 responses to “Il n’est jamais trop tard !”

  1. carolr says :

    je suis à la limite savoie/isère et je cherche une formation pour adulte (car j’ai 38 ans)près de chez moi pour me reconvertir en boulangerie (fabrication car vente je connais) pouvez vous me dire ou il faut que je m’adresse. Merci

    J'aime

  2. minh says :

    pole emploi

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :