On s’en fout, on n’y va pas !

On a tous dit ça ou eu envie de le dire un jour ou l’autre.

Le personnage de la chanson de Bénabar, lui, c’est à un dîner qu’il n’a pas envie d’aller, parce que franchement, ça lui casse les pieds*. Alors toutes les excuses sont bonnes, même les plus bidon**, pour échapper à cette corvée où sa copine ou sa femme veut le traîner ! Il a d’autres plans, somme toute assez simples !

Bénabar est très fort pour raconter la vie quotidienne dans ses chansons, avec humour souvent et profondeur toujours. Certaines sont drôles, d’autres plus tragiques. C’est la vie telle qu’elle est, très bien observée par un grand chanteur.


Pour écouter, c’est là.

  • Les paroles:
    J’veux pas y aller à ce dîner,
    J’ai pas le moral (1),
    Je suis fatigué.
    Ils nous en voudront pas (2).
    Allez, on n’y va pas.
    En plus, faut que je fasse un régime,
    Ma chemise me boudine (3),
    J’ai l’air d’une chipolata (4),
    Je peux pas sortir comme ça.
    Ça n’a rien à voir, je les aime bien tes amis,
    Mais je veux pas les voir parce que j’ai pas envie.

    On s’en fout (5),
    On n’y va pas,
    On n’a qu’à se cacher sous les draps,
    On commandera des pizzas (6), toi, la télé et moi.

    On appelle,
    On s’excuse,
    On improvise,
    On trouve quelque chose,
    On n’a qu’à dire à tes amis qu’on les aime pas et puis tant pis.

    Je suis pas d’humeur (7).
    Tout me déprime et il se trouve que par hasard,
    Y a un super bon film à la télé ce soir.
    Un chef-d’œuvre du 7ème art que je voudrais revoir,
    Un drame très engagé sur la police de Saint-Tropez.
    C’est une satire sociale dont le personnage central est joué par de Funès (8),
    En plus y a des extraterrestres.

    On s’en fout,
    On n’y va pas,
    On n’a qu’à se cacher sous les draps,
    On commandera des pizzas, toi la télé et moi,
    On appelle, on s’excuse, on improvise,
    On trouve quelque chose,
    On n’a qu’à dire à tes amis qu’on les aime pas et puis tant pis.

    On s’en fout,
    On n’y va pas,
    On n’a qu’à se cacher sous les draps,
    On commandera des pizzas, toi, la télé et moi.

    J’ai des frissons, je me sens faible,
    Je crois que je suis souffrant.
    Ce serait pas raisonnable de sortir maintenant.
    Je préfère pas (9) prendre de risque,
    C’est peut-être contagieux,
    Il vaut mieux que je reste,
    Ça m’ennuie mais c’est mieux.
    Tu me traites d’égoïste,
    Comment oses-tu dire ça?
    Moi qui suis malheureux et triste
    Et j’ai même pas de home-cinéma.

    On s’en fout,
    On n’y va pas,
    On n’a qu’à se cacher sous les draps,
    On commandera des pizzas, toi la télé et moi,
    On appelle, on s’excuse, on improvise,
    On trouve quelque chose,
    On n’a qu’à dire à tes amis qu’on les aime pas et puis tant pis.

    On s’en fout,
    On n’y va pas,
    On n’a qu’à se cacher sous les draps,
    On commandera des pizzas, toi, la télé et moi.

    Quelques détails :
    1. J’ai pas le moral : je suis un peu déprimé, un peu triste.
    2. en vouloir à quelqu’un : être fâché contre quelqu’un.
    3. boudiner : serrer (pour des habits) (familier)
    4. une chipolata : c’est une saucisse, souvent vendue sous plastique. Pas très valorisant comme comparaison, mais très visuel !
    5. On s’en fout : on s’en fiche / ça ne fait rien (très familier)
    6. commander des pizzas : il y a beaucoup de livreurs de pizzas à domicile en France, très occupés les weekends ou les soirs de matchs de foot.
    7. Je suis pas d’humeur : je ne suis pas d’humeur à voir des gens, je n’ai pas envie.
    8. Le super bon film en question est un film plutôt débile, avec Louis de Funès, qui a fait plein de films pour faire rire les gens. On peut aimer cet humour ou pas mais ça fait partie des grands « classiques » français !  Ce n’est sûrement pas un film engagé, ni une satire sociale ! Bénabar est ironique !
    9. je préfère pas prendre de risque : normalement, on devrait dire : « Je préfère ne pas prendre… » Mais quand on parle, on oublie souvent « ne ». Les paroles de la chanson ressemblent à une vraie conversation.

    * casser les pieds : ennuyer quelqu’un.
    ** bidon : faux, et donc plutôt nul. (familier)

    Bon, bref, vous avez compris, j’aime les chansons de Bénabar.
    Séverine aussi. On en parle sur France Bienvenue.
    Si ça vous dit d’ écouter, c’est là.

    Advertisements
  • Étiquettes :

    One response to “On s’en fout, on n’y va pas !”

    1. Elliott says :

      Merci bcp pour ces détails à la fin! Ca fait plaisir pour qqn qui sa langue maternelle n’est pas le français 🙂

      J'aime

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :