Oeufs brouillés !

Vous saurez tout sur la cuisson des œufs – œuf dur, œuf mollet, œuf brouillé, œuf poché, oeufs en omelette ! Mais ce petit film n’est pas vraiment un cours de cuisine !
C’est un vrai délire avec plein de jeux de mots, plein d’expressions et des œufs déchaînés qui parlent, se disputent, s’insultent. Ils sont très méchants, ces oeufs, d’où le titre « L’enfer c’est les oeufs », qui parodie – et illustre -la phrase célèbre de Jean-Paul Sartre dans Huis clos : « L’enfer, c’est les autres. »
Très bien fait et dans un français authentique ! Un régal !


Transcription: 
– Pff !…
– Qu’est-ce qu’il y a encore?
– J’en ai marre d’être un œuf ! Personne ne me prend au sérieux.
– Mais arrête un peu ! T’es vraiment qu’un œuf mollet. (1)
– Ouais, ben toi, tu joues à l’œuf dur (2), mais t’as rien dans la coquille (3)!
– Oh, t’as envie de te faire pocher (4), toi !
– Mais réfléchis un peu. T’en as pas marre (5) d’être seulement un truc (6) plein de cholestérol ? Quand je vois tout ceux qui ont fini en omelette, j’ai franchement envie de faire autre chose.
– Mais qu’est-ce que tu pourrais bien faire, crâne d’œuf (7)?
– Je sais pas, inventer des trucs comme « E= mc2 » (8) ou apprendre à voler.
– Ah, ah, ah ! Eh, fais gaffe (9), hein ! Qui vole un œuf vole un bœuf.(10)… N’importe quoi !(11)
– Quoi, n’importe quoi ?! Va te faire cuire (12)! Oh et puis ça sert à rien que je te parle. A chaque fois, on se brouille (13).
– Oh ça va, j’ai compris. Et puis si c’est comme ça, je m’en vais.
– Ouais, c’est ça, casse-toi ! (14)… Ouah ! C’est moi qui ai fait ça ?!

– Mais qu’est-ce qui s’est passé ?
– Je sais pas, je lui ai juste dit « Casse-toi »…. Ah, ah, ah. Ouais, c’est génial !

– Eh toi, là-bas ! C’est toi qui as fait ça ? Je t’ai posé une question.
– Tu vas me parler sur un autre ton s’il te plaît.
– Comme tu voudras. Attrapez-le !
– Vous ne m’aurez jamais !
– Où tu vas comme ça ?
– Pourquoi as-tu fait ça ? Réponds à ma question.
– Je te conseille de me laisser passer. Sinon…
– Sinon quoi ? Tu crois que tu me fais peur ? Tu l’auras voulu (15). Casse-toi !
– Oh…
– Alors, vous êtes encore là ? Cassez-vous tous !
– Ah ! Enfin seul ! Maintenant je vais pouvoir m’éclater (16)… Et merde ! (17)

Quelques explications:
1. un œuf mollet : c’est un œuf cuit dans sa coquille dans l’eau bouillante, mais à peine cuit. Ici, il y a un jeu de mot sur mollet et mou.
2. un œuf dur : c’est un œuf cuit dans sa coquille pendant 10 minutes. Donc le jaune est « dur ». Le jeu de mot, porte sur « dur ». Cet œuf joue les durs, c’est-à-dire quelqu’un sans sensibilité, sans sentiments.
3. T’as rien dans la coquille : la vraie expression, c’est « T’as rien dans le crâne », ce qui est une insulte pour traiter quelqu’un d’idiot.
4. Un œuf poché, c’est un œuf cuit dans l’eau à peine bouillante sans sa coquille cette fois. Mais on dit aussi : pocher un œil à quelqu’un, ce qui signifie frapper quelqu’un au visage et lui meurtrir un œil.
5. en avoir marre de : en avoir assez de
6. un truc : une chose / quelque chose (familier)
7. crâne d’œuf : c’est une insulte couranteentre « humains » !
8. E= mc2 = on peut aussi entendre ça comme « Œufs = mcd’œufs », puiqu’au pluriel, on prononce « œufs » comme « eux », sans prononcer le « F » contrairement au singulier.
9. Fais gaffe : Fais attention (très familier)
10. Qui vole un œuf vole un bœuf : c’est un proverbe qui signifie que quand on commence par commettre un petit vol, on finira par en commettre un plus gros. Donc ici, il y a un jeu de mots sur les différents sens de « voler » : le 1er œuf veut voler comme un oiseau. Le 2è parle de l’action commise par un voleur.
11. N’importe quoi ! : c’est ce qu’on dit quand on trouve stupide ce que vient de dire ou de faire une autre personne.
12. La vraie expression qu’on dit à quelqu’un quand il nous énerve, c’est « Va te faire cuire un œuf ». (familier)
13. Se brouiller (avec quelqu’un) = se disputer, se fâcher avec quelqu’un. Mais il y a un jeu de mots car on peut aussi manger un œuf brouillé : c’est quand on le cuit à la poêle en mélangeant le blanc et le jaune.
14. Casse-toi ! = Va-t’en ! (insulte) Mais on casse aussi les œufs.
15. Tu l’auras voulu. = c’est de ta faute si ensuite ça ne se passe pas bien, tu es reponsable.
16. s’éclater : beaucoup s’amuser, prendre beaucoup de plaisir dans une activité. (familier). Mais éclater signifie « exploser ». D’où le jeu de mots.
17. Et merde ! : on dit ça quand on est très déçu par quelque chose. (très, très familier bien sûr) Plus poliment, on peut dire : « Oh zut! ».

Les oeufs brouillés: c’est une façon de les faire cuire en les remuant dans la poêle.
Mais pour les humains, être brouillé avec quelqu’un, c’est aussi être fâché avec cette personne.

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :