Française depuis toujours. Et pourtant…

C’ est la suite de l’histoire de Louisa, née en France de parents venus d’Algérie du temps où l’Algérie était française. Voici ce qui lui est arrivé le jour où elle a voulu faire renouveler son passeport – français bien sûr. Oui,  simplement renouveler un document officiel sur lequel est inscrit la nationalité française, délivré par les services de la République Française. Et sa carte d’identité française, sur laquelle est inscrite aussi la nationalité française, n’avait plus de valeur elle non plus ! Une histoire à dormir debout* !

Il se trouve que la France est le pays des tracasseries administratives et que la politique en matière d’immigration et d’obtention de la nationalité française s’est durcie. Alors le cas de Louisa s’est compliqué de façon absurde. Et ce n’est pas un exemple isolé. Un autre cas sensible, c’est celui des enfants nés à l’étranger de parents français…

Les plaintes de nombreux Français ont amené le gouvernement à prendre récemment des mesures de simplification et à mener des campagnes d’information auprès des services de l’Etat Civil des Mairies, parfois trop zélés et mal informés des droits des citoyens…  On peut espérer que le cas de Louisa s’est résolu…

Transcription :
– Qu’est-ce qui vous amène ?
Alors, je lui dis : « Je voudrais un certificat de nationalité française », et je sors ma carte d’identité.
Française ?
– Ma carte d’identité française.
Alors elle regarde ma carte d’identité.Et puis elle me dit : « Vous avez eu la nationalité française comment ? »
Je lui dis : « Qu’est-ce que vous voulez dire ? »
Elle me dit: « Comment vous avez obtenu la nationalité française ? ». Mais froidement, hein.
« Bah », je lui dis, « J’ai opté pour la nationalité française à ma… à ma majorité (1) en 1974 », je lui dis.
Elle me dit : « Vous avez un certificat de nationalité française initiale ? »
« Bah », je dis, « Mais non. » Je dis : « Mais qu’est-ce que c’est ? »
Elle me dit : « Bah, on aurait dû vous remettre un certificat de nationalité française. »
« Beh », je dis, « Mais on m’a rien remis. »
Elle me dit : « C’est pas possible. »
– Et là, ça bascule.(2)
– Et là, ça bascule, ouais.
– Ça là, on est déjà dans l’absurde.
– Ouais.
– C’est-à-dire vous êtes là avec votre carte d’identité française…Et ça…
– Ouais. Ça ne justifie pas ma nationalité française. Et là, dans ma tête, je me dis : Il y a… Il y a… Il y a quand même… Il y a quelque chose qui colle pas, là.(3)
Donc je commence à lui dire… Je lui dis : « Attendez, je comprends pas. C’est une carte d’identité sécurisée (4) que j’ai là. »
Elle me dit : « Mais ça ne justifie pas. Je veux : extrait d’acte de naissance (5) de votre père, extrait d’acte de naissance de votre mère, déclaration de nationalité de votre père, déclaration de nationalité de votre mère, extrait d’acte de mariage de vos parents. Je veux… attestation de domiciliation. » Enfin, un nombre de papiers complètement fou.
Je lui dis : « Mais attendez, j’ai pas besoin de tout ça. »
Elle me dit : « C’est vous… C’est pas à vous de décider. C’est moi qui décide. Vous me ramenez tous ces papiers. »
Je lui dis : « Mais attendez, là, il y a quelque chose que je comprends pas », je lui dis. « Ça veut dire qu’à aujourd’hui (6), j’ai une carte d’identité française et je ne suis pas française ? »
Elle me regarde. Elle me dit : « Mais si, vous êtes française. Mais il faut amener tous ces papiers-là. »
Alors, je lui dis : « Là, je lui dis, c’est absurde. »
J’étais née en France, de parents nés sur le territoire français (7). Donc j’étais automatiquement française à ma majorité.
Et elle me répond : « C’est moi qui représente la loi, c’est pas vous. De toute façon, si vous ramenez pas ces papiers, je vous retire la nationalité française. »

Quelques explications :
1. L’âge de la majorité est fixé à 18 ans depuis 1974. (Avant, on était majeur à 21 ans seulement)
2. ça bascule : ça change de nature. La vie de Louisa bascule, elle entre dans les problèmes.
3. ça ne colle pas : ça n’est pas logique. Il y a quelque chose qui ne va pas. (familier)
4. Avant, les cartes d’identité étaient en papier et faciles à falsifier ou fabriquer.
5. un extrait d’acte de naissance est un papier officiel qui indique qui sont nos parents. Il s’obtient à la Mairie de la ville où on est né.
6. à aujourd’hui : ce n’est pas correct. Louisa voulait probablement dire : « A ce jour », ce qui veut dire aujourd’hui.
7. L’Algérie était française jusqu’en 1962, date de son indépendance, à la fin de la guerre d’Algérie.

* C’est une histoire à dormir debout : c’est une histoire / une situation complètement absurde

Publicités

One response to “Française depuis toujours. Et pourtant…”

  1. chaymaa mohamed says :

    merci pour ce site magnifique…mais l’algerie n’était jamais française…meme de 1830 a 1962…l’algerie etait toujour l’algerie musulmane (arabe et kabyle)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :