Allô ? Allô?… Zut, ça a coupé !

59 millions : il paraît que c’est le nombre de Français qui ont un téléphone portable. Autant dire presque tout le monde. Et comme le propre de ces petits appareils, c’est d’être partout, c’est mission impossible d’échapper aux sonneries en tout genre, aux conversations plus ou moins discrètes et à l’utilisation quasi-permanente par certains de l’objet magique ! Il sert à tout, y compris à faire naître des conflits entre parents et ados et même à tricher pendant les examens !

Alors la résistance s’organise…
Un appareil en fait naître un autre.
Normalement réservé aux prisons et aux salles de spectacle… Normalement…
Voici le brouilleur de portable et ses adeptes !

Bon, à quand le brouilleur de brouilleur de portable ? On n’arrête pas le progrès!

Transcription :
Place du Trocadéro : une femme blonde converse au téléphone à la terrasse d’un café. Hervé passe discrètement une main dans la poche intérieure de son manteau.
– Regardez.
La conversation de la dame est coupée net.
– Regardez son visage. Elle se demande ce qui se passe. Regardez sa réaction. Elle regarde son… son portable. Et voilà !
– Extrêmement discret !
– Ah oui, oui, oui. C’est très discret.

Des appareils comme celui-là, Pierre-Yves Domin en vend de plus en plus aux particuliers :
Beaucoup de parents qui veulent brouiller leurs enfants qui sont constamment au téléphone, surtout tard le soir. Des chauffeurs de taxi qui sont un peu importunés par les clients qui téléphonent à tout-va (1). Des médecins qui ne sont pas tranquilles dans leur salle d’attente, voire même dans… dans leur cabinet. Ça se vend vraiment comme des petits pains (2). C’est vraiment la plus forte demande, celle qui émane des particuliers, oui.

Et parmi eux, il y a Michel. Il est retraité. Il vient juste d’en acheter un, hier soir.
– Je prends la ligne 68, le bus. Pendant une heure, des fois, il y a les gens qui racontent leur vie, qui racontent leurs histoires. « T’es où ? T’es où ? Qu’est-ce que tu fais ? » Ils parlent comme si ils étaient chez eux. Et ça, je m’en contrefous» (3). Je veux plus les entendre.
– Qu’est ce que vous allez en faire de ce brouilleur ?
– Je le mettrai dès que je vais entrer dans le bus et vous me foutrez la paix (4) jusqu’à l’arrivée !

Patrick, c’est dans sa salle de cours qu’il le cache. Il est prof de Droit dans une Grande Ecole (5).
J’ai pas vocation à écouter les tél… les sonneries les plus débiles (6) de mes étudiants. Ça me dérange, en fait. Ce qui me gêne surtout, c’est les étudiants qui se servent de leur téléphone portable pendant les examens. J’achète pour 300 euros (7) le prix de ma tranquillité et aussi le prix de l’égalité.

Trois cents euros pour un amphi (8), quelques dizaines d’euros pour un petit périmètre (9), mais attention, l’amende, c’est 450 !

Quelques explications:
1. à tout-va : sans arrêt, sans limite, avec excès.
2. ça se vend comme des petits pains : ça se vend très, très bien. Tout le monde en achète.
3. je m’en contrefous : on dit souvent « Je m’en fous et je m’en contrefous ». C’est pour montrer que vraiment on s’en fiche. ( très familier )
4. foutre la paix à quelqu’un : version très familière de « laisser quelqu’un tranquille ».
5. une Grande Ecole : école où ne vont que les meilleurs étudiants recrutés par des examens très sélectifs. ( des concours ) Il y a un nombre de places limité.
6. débiles : nulles, idiotes. ( On peut l’employer pour des choses et des personnes. )
7. Trois cents euros : certains font la liaisons, d’autres non ! C’est plus joli avec la liaison, à mon avis !
8. un amphi : abréviation de « amphithéâtre », une très grande salle où ont lieu certains cours à l’université.
9. un périmètre : un espace, une surface.

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :