Les liaisons à la carte

Les liaisons à la carte, ce sont celles que nous ne faisons pas tous, ou pas tout le temps, pas systématiquement. Ça dépend de la situation. Et de qui vous êtes.

Dans une conversation très familière, beaucoup de Français ont tendance à faire de moins en moins de liaisons.

Dès qu’on est dans une situation plus solennelle ou plus professionnelle, on lie davantage les mots entre eux. On surveille sa façon de parler et les liaisons font partie du «beau langage».

Selon la région de France et aussi selon le milieu social où on vit, on fait plus ou moins de liaisons. Dans le nord, on a du mal à faire la liaison dans «2 euros».

L’âge compte aussi ! Les jeunes font plutôt moins de liaisons que leurs aînés.

Si on lit un texte à voix haute, on fait davantage de liaisons. C’est pour ça qu’à la radio ou à la télé, les journalistes qui présentent les infos font souvent plus de liaisons que quand ils interviewent quelqu’un de façon plus directe : ils lisent un texte sur leur prompteur, sur un ordinateur ou sur une bonne vieille feuille de papier. On entend «Ils lisent un texte», avec une liaison entre «lisent» et «un». Pas surprenant ni bizarre. Mais beaucoup plus rare dans une conversation ordinaire.

Bref, c’est souvent plus élégant de faire ces liaisons-là. Mais pas toujours spontané !
Et pour quelqu’un qui apprend le français, pas toujours facile de reconnaître les mots quand ils sont liés entre eux.
Petite étude comparative, avec Romain dans le rôle de celui qui ne fait pas les liaisons.

Publicités

Étiquettes : ,

4 responses to “Les liaisons à la carte”

  1. Dalila says :

    Avec les euros, je trouve cent euros trop prononce quand on fait la liaison « cent teuros », c’est pas très élégant , ça rappelle presque cent taureaux! Cent Euros sans la liaison, c’est plus doux.

    J'aime

  2. Anne says :

    C’est vrai ! Je ne me sens jamais à l’aise pour dire 100 euros/ La liaison me paraît trop bizarre mais en même temps, ne pas la faire n’est pas totalement confortable !

    J'aime

  3. ena says :

    Fait-on la liaison dans : « Elle lit un livre. » ?
    Une correctrice attitrée, sur un site de langues, la fait ; mais je ne la sens pas trop, cette liaison.

    J'aime

  4. Anne says :

    Bonjour Ena,
    Personnellement, j’ai du mal à la faire car ça fait un peu trop « précieux » comme façon de parler. En même temps, c’est vrai que ne pas la faire n’est pas très joli non plus !
    Je suppose que la correction veut qu’on la fasse. Mais si on écoute les gens dans la vie courante, on ne l’entendra pas beaucoup à mon avis. Et je me dis que même si je lis une histoire à un enfant, je ne la ferai pas, alors que quand on lit à voix haute, on fait davantage de liaisons.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :