Les liaisons indispensables

En parlant français, vous ne vous demandez pas parfois si vous devez faire des liaisons entre certains mots ou pas ?

Eh bien, pour nous Français, ce n’est pas toujours simple non plus ! Et en entendant un journaliste l’autre jour, je me suis dit que des liaisons qu’on pensait obligatoires étaient en train de devenir plus rares, moins systématiques…
C’était à propos de sport. Il a commencé sa phrase : « Quand un arbitre… ». Et il n’y avait rien entre « quand » et « un »… Et ça sonnait bizarre quand même ! Une absence pas encore assez entendue pour passer pour naturelle. Ça viendra, probablement, parce que les liaisons sont en recul, c’est certain, dans les conversations ordinaires.

Si vous les faites systématiquement,vous passez pour un peu précieux, voire prétentieux. Trop, c’est trop !
Si vous n’en faites pas assez, vous donnez l’impression de parler un mauvais français, même si le français est votre langue maternelle. Equilibre mouvant, parfois difficile à trouver…

Mais il y en a qui restent obligatoires. Tout le monde les fait. Comme dans « Jeux Olympiques ». Sinon, c’est vraiment très étrange, un peu bancal, pas très bien dit. Et ça, ça ne s’apprend pas vraiment dans les livres. Ça s’écoute.

Voici quelques- unes de ces liaisons indispensables. (Avec une liaison obligatoire entre « quelques » et « unes » et une liaison optionnelle entre « liaisons » et « indispensables » !)

A suivre…

Publicités

Étiquettes : ,

13 responses to “Les liaisons indispensables”

  1. michael says :

    Il aurait mieux valu donner la règle des liaisons obligatoires en prenant pour exemples ce qui a été dit dans la vidéo. Mais là on n’apprend rien, si ce n’est quelques exemples parmi des centaines.

    J'aime

    • Anne says :

      Bonjour Michael, l’idée de ce modeste enregistrement est partie justement des questions d’amis étrangers pour qui appliquer des règles quand on parle ne marche pas. En les écoutant, j’ai compris plusieurs choses:
      – D’abord, il faudrait retenir les règles, ce qui n’est pas le mode d’apprentissage de tout le monde apparemment. (C’est une méthode très française en fait.)
      – Appliquer des règles quand on est pris dans l’immédiateté de l’oral, c’est parfois un peu difficile et ça empêche de parler.
      – Comme en plus elles ne sont pas simples et qu’il y a des exceptions, ça ne rend pas service à tout le monde.
      – Les liaisons sont purement orales, donc pourquoi ne pas les intégrer dans sa mémoire en les écoutant tout simplement ? Les petits Français apprennent à les faire juste par la mémoire auditive. (Quel Français connaît ces règles-là, à part un prof de FLE ?)
      Alors je me suis dit que pour certains étrangers, ça pouvait fonctionner de cette manière-là et je suis partie d’expressions ou de situations courantes, au milieu des centaines d’autres qu’ils ont peu de chance d’entendre et d’utiliser.
      Et j’ai pensé aussi aux gens qui apprennent seuls, sans prof, sans enregistrements,etc…
      Pour d’autres effectivement, apprendre des règles marchera mieux et j’imagine que de toute façon, ils ont su ne pas perdre de temps à écouter cet enregistrement.
      Courtoisement.

      J'aime

  2. alexasavi says :

    Je trouve que le video est tres bien. On n’est pas a la faculté des langues étrangeres, on n’a pas besoin de la theorie. Facile a comprendre, Merci, Anne

    J'aime

  3. Nicolás says :

    C’est très intéressant la liaison française et surtout quand il n’existe pas dans ta langue maternelle. Je suis équatorien et ma langue maternelle est l’espagnol, donc j’ai toujours eu du mal à comprendre la liaison du français, mais désormais je comprends un peu plus.
    Merci Beaucoup!

    J'aime

  4. Med says :

    J’aime le français

    J'aime

  5. jaime neira arenas says :

    On a aussi les conjonctions au moyen duquelles on peut lier des mots :et, mais…(coordinatives), parce que, si…(subordinatives) et l’absence de conjonction que correspond á une troisieme liaison: la yuxtaposition. J’ai fait un analyse typologique sur l’usage des liaisons en trois langues: le russe, le francais et l’espagnol…

    J'aime

  6. Yolanda says :

    Je suis en train d.apprendre votre langue et cet enregistrement m’a beaucoup plu , merci beaucoup!!!

    J'aime

  7. Geraldo Sobreira says :

    « Et j’ai pensé aussi aux gens qui apprennent seuls, sans prof, sans enregistrements,etc », tu dit. Ce est mon cas. Il faut le transcription de video.

    J'aime

  8. Pacifique says :

    Merci infiniment pour ce blog.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :